La cathédrale de Strasbourg a 1000 ans : plongée dans un chantier permanent

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/03/2015 à 14H45
Les fondations de la cathédrale de Strasbourg ont débuté en 1015

Les fondations de la cathédrale de Strasbourg ont débuté en 1015

© Christophe Lehenaff / Photononstop

C’est une vieille dame majestueuse qui fête ses mille ans. Deuxième édifice religieux le plus visitée de France après Notre-Dame de Paris, la cathédrale attire chaque année plus de 4,5 millions de visiteurs. Des visiteurs qui ignorent souvent qu’en coulisses des dizaines de spécialistes s’activent quotidiennement pour entretenir et préserver ce trésor gothique

Reportage : France 2 - A.Monteux, A.Fischer

https://videos.francetv.fr/video/NI_155901@Culture

La construction de la cathédrale telle que nous la connaissons a débuté en 1180, mais les fondations datent elles de 1015. Se tenait alors ici une cathédrale de style ottonien détruite par un incendie en 1876.
 
Quatre ans plus tard donc l’évêque de Strasbourg décide la construction d’une nouvelle cathédrale, la quatrième sur le site. Les travaux ne s’achèveront qu’en 1439 avec la construction de la flèche qui culmine à 142 mètres. Une unique flèche qui donne à l’édifice cette silhouette si particulière et qui a fait sa renommée. Strasbourg est la deuxième cathédrale la plus haute de France après Rouen (151m).
 
Un chantier permanent 
 
1000 ans après ses premières fondations et 700 ans après son achèvement, la cathédrale de Strasbourg est une vieille dame fragile qui réclame beaucoup d’attention. La cathédrale est d’ailleurs la seule en France à disposer de ses propres tailleurs de pierre, réunis au sein de la fondation de l’œuvre Notre-Dame, qui consolident les différentes parties de l’édifice allant même jusqu’à reproduire à l’identique certains ornements de grès rose abimés par le temps et la pollution.
Un tailleur de pierre au travail dans l'atelier de la cathédrale.

Un tailleur de pierre au travail dans l'atelier de la cathédrale.

© FREDERICK FLORIN / AFP
 
Et parmi les chantiers en cours il y a celui du grand orgue dont la restauration à débuté... Un monstre dont certaines parties datent du Moyen-âge, haut de 24 mètres et composé de 3300 tuyaux qu’il faut nettoyer un par un avec une plume d’oiseau pour ne pas les rayer. Le plus gros mesure tout de même près de 8 mètres.
Le grand orgue de la cathédrale Notre-Dame

Le grand orgue de la cathédrale Notre-Dame

© Velvet - Wikimedia Commons
 
Une année de célébrations
 
Et à l’occasion des commémorations de ce millénaire, de nombreux évènements sont prévus dans la capitale alsacienne. Expositions, conférences et concerts sont proposés jusqu’en septembre.

A noter du 13 mai au 7 juin l’exposition "Mille ans de cathédrales au fil du Rhin". Une exposition qui invitera le visiteur à découvrir les beautés cachées des cathédrales romanes et gothiques construites le long du Rhin, Strasbourg donc mais aussi Constance, Bâle, Fribourg, Spire, Mayence et Cologne.