L'abbaye du Thoronet : trésor architectural et acoustique

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 18/02/2014 à 17H41
L'abbaye du Thoronet, un trésor de l'architecture cistercienne en pays varois

L'abbaye du Thoronet, un trésor de l'architecture cistercienne en pays varois

© France 3 / Culturebox

Construite au XIIe siècle au coeur d'une vallée verte de l'arrière-pays varois, l'abbaye du Thoronet est dans un excellent état de conservation. Elle figure auprès de ses deux soeurs provençales, Silvacane et Sénanque, comme un trésor de l'architecture cistercienne. La rédaction de France 3 Toulon lui consacre une série et nous offre la découverte des jardins, de l'édifice et des chants.

Reportage : B. Loth / M. Morin / C. Espagnol / P. Hubert / 

Episode 1 : Un monument d'accueil et de silence 

Comme toutes les abbayes de l'ordre de Citeaux, celle du Thoronet est un lieu de dépouillement et de prière où l'architecture s'inscrit sans fioritures. Edifiée entre 1160 et 1230, l'abbaye qui jusqu'au début du XIIIe siècle conserva une économie grâce aux donations, subît ensuite un déclin imparable et une décrépitude de l'édifice. Après les guerres de religion et la Révolution, il ne reste que 7 moines dans un état d'extrême misère. Le bâtiment vivra de nombreuses péripéties, mais sera finalement sauvé de la ruine en 1854,grâce à l'intervention de Mérimée. Au XXe siècle l'architecture aux lignes sobres et parfaites sera prise pour exemple par des architectes contemporains comme Le Corbusier. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_142271@Culture

Episode 2 : Une abbaye dans un écrin de verdure

L'abbaye du Thoronet, comme toutes les abbayes cisterciennes est nichée au creux d'un vallon à proximité d'une source d'eau. Cela permettait aux moines de vivre en parfaite autonomie, de cultiver un potager, de faire la cuisine ou des travaux d'entretien. Le jardin du Thoronet détient des espèces typiquement méditerranéennes. Cistes, acanthes, plantes médicinales, le jardin est aujourd'hui nettoyé par des paysagistes du domaine du Rayol afin de lui rendre, en toute discrétion, son allure d'autrefois. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_142273@Culture

Episode 3 : Les chants pour seule parole

L’abbaye du Thoronet est l’une des plus conformes à l’esprit originel de l’Ordre. Cela se reflète jusque dans l’acoustique, qui, avec son écho forcément prolongé, impose au chant un style particulier et une discipline : les chanteurs doivent chanter lentement et à l’unisson. Comme l'explique Luc Coadou, le Directeur artistique des "Voix Animées", le lieu impose la mesure. Chaque année, l'abbaye accueille un festival : " Les Rencontres Internationales de Musique Médiévale du Thoronet" ont une programmation principalement orientée vers les musiques du Moyen-âge. En juillet prochain le chœur "Voix animées" chantera pour la première fois l'oeuvre du compositeur ukrainien, Pavel Chesnokov. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_142275@Culture

Visite de l'abbaye du Thoronet 
Ouvert tous les jours
1er avril au 30 septembre, 10h à 18h30 (10h à 12h et 14h à 18h30 le dimanche)
1er octobre au 31 mars, 10h à 13h et 14h à 17h (10h à 12h et 14h à 17h le dimanche)
Fermé
1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 décembre
Tarifs
Plein tarif : 7,50 €
Tarif réduit : 4,50 € ( jeunes de 18 à 25 ans non ressortissants de l'Union européenne)
Tarif groupe : 6 € ( groupe d'adultes à partir de 20 personnes, groupe conduit par un
Abbaye du Thoronet
83340 Le Thoronet
T 33 / (0)4 94 60 43 90