Musée des moulages de l'hôpital Saint-Louis : âmes sensibles s'abstenir !

Par @Culturebox
Mis à jour le 20/04/2018 à 09H18, publié le 22/03/2018 à 13H03
Moulage d'une maladie de peau exposée au musée des moulages de l'hôpital Saint-Louis à Paris. 4800 pièces sont présentées dont de nombreuses donnent une vision très réaliste des ravages de la syphilis.

Moulage d'une maladie de peau exposée au musée des moulages de l'hôpital Saint-Louis à Paris. 4800 pièces sont présentées dont de nombreuses donnent une vision très réaliste des ravages de la syphilis.

© France 3

L’hôpital Saint-Louis à Paris abrite la plus grande collection de moulages en cire des maladies de peau. Verrues, pustules, urticaires, mycoses, eczémas, 4800 pièces sont à découvrir dans ce lieu aussi impressionnant que repoussant. Il faut dire qu'ici tout est très réaliste. La visite de ce qui peut ressembler pour certains à un musée des horreurs, est interdite aux moins de 12 ans.

Ce musée unique au monde est resté tel qu'il était à la fin du XIXe siècle au moment de sa création. Ce lieu fascinant a vu le jour en 1885 afin d'enseigner la dermatologie. A cette époque-là la syphilis fait rage et il est demandé à un artiste, mouleur de fruits, de réaliser des moulages de parties du corps atteintes de lésions de peau. Au total, plus de 4800 pièces vont être réalisées, représentant quelques 200 maladies.

"Il est resté deux ans dans les services hospitaliers parce qu'il n'y connaissait rien en dermatologie. Il a donc fallu qu'il sache reconnaître une papule, pustule, un bouton d'eczéma, un bouton d'acné avant de pouvoir les reproduire", explique Sylvie Dorison, en charge du Musée Bibliothèque.

Reportage : D. Morel / M. Tafnil / A. Sfez

https://videos.francetv.fr/video/NI_1206863@Culture

Le musée a fait peau neuve

Cette collection qui a servi à des générations d'étudiants en médecine est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis 1997. Elle a pourtant failli disparaître en raison des outrages du temps et des eaux de pluie qui s’infiltraient depuis le plafond de verre, détérioré après la tempête de 1999. Grâce à l'action de l’Assistance publique - Hôpitaux de Paris, des fonds publics et privés ont été débloqués et des travaux de réfection ont pu être menés ces derniers mois.

Pour tirer la sonnette d'alarme sur l'état du musée et obtenir des fonds, le personnel de l'hôpital n'avait pas hésité à se mettre en scène dans une petite vidéo avec des blouses blanches et des parapluies, sous le plafond endommagé du musée.
Mobilisation des blouses blanches de l’hôpital Saint-Louis, parapluies et seaux à la main sous le plafond cloqué du musée des collages pour obtenir des fonds pour la rénovation du site. 

Mobilisation des blouses blanches de l’hôpital Saint-Louis, parapluies et seaux à la main sous le plafond cloqué du musée des collages pour obtenir des fonds pour la rénovation du site. 

© France 3
Aujourd'hui ce musée des "lésions" dermatologiques attend le public sur rendez-vous. Simples touristes, étudiants aux Beaux-arts ou encore maquilleurs pour le cinéma viennent découvrir ce lieu étrange et passionnant. 
Le musée des Moulages et ses 4807 exemples de lésions de peau est unique au monde !

Le musée des Moulages et ses 4807 exemples de lésions de peau est unique au monde !

© France 3
Moulage en cire d'une maladie dermatologique de l'hôpital Saint-Louis à Paris

Moulage en cire d'une maladie dermatologique de l'hôpital Saint-Louis à Paris

© France 3