Le France du lac d'Annecy, les mystères d'une épave dans un documentaire

Publié le 20/05/2018 à 10H32
Le France, amarré à Annecy en 1964

Le France, amarré à Annecy en 1964

© Jean-Henri Manara / Wikimedia Commons

Le France était le dernier bateau à aubes à vapeur de France. Il sombre en 1971 et repose désormais au fond du lac d’Annecy. Son épave est aujourd’hui visitée par des milliers de plongeurs. Un documentaire raconté par André Dussollier revient sur son histoire, il sort le 21 mai.

Connaissez-vous le bateau Le France ? Non, il ne s’agit pas du fameux paquebot, mais du dernier bateau à vapeur du pays. Long de 47 mètres, il a navigué sur les eaux du lac d’Annecy de 1909 à 1962, avant de couler mystérieusement en 1971. Mythique en Haute-Savoie, Le France a sombré au large de la baie d’Albigny et se trouve encore au fond du lac d’Annecy. Un documentaire retraçant son histoire énigmatique sort au cinéma le 21 mai.

Reportage pour France 3 Alpes de I.Pernet-Duparc,  S.Worreth, G.Neyret.  

https://videos.francetv.fr/video/NI_1235295@Culture

Une histoire collective ...

Les habitants d’Annecy qui ont connu Le France en parlent avec nostalgie. L’un se rappelle du "gros bateau" qui provoquait l’émerveillement, et sur lequel tout le monde voulait se presser. Il se souvient aussi des bruits, du sifflet, des pales qui brassent l’eau, caractéristiques du vapeur. 

Le réalisateur Stéphane Santini a fait du mythique France le personnage principal de son documentaire, il évoque "un attachement et une tendresse partagés autour de ce bateau", qui rappelle des souvenirs aux habitants d’Annecy. La voix d’André Dussollier redonne vie au vapeur vieux de 109 ans dans ce documentaire.  

... qui n'est pas terminée 

Le France continue de susciter l’émerveillement et de passionner. Son épave, située à 42 mètres au fond du lac d’Annecy, est visitée par plus de 7000 plongeurs chaque année. Jean-Pierre Guerret, président du comité départemental de plongée de Haute-Savoie, explique que le bateau a un double intérêt : il est à la fois un témoignage, mais aussi un moyen d’étudier les fonds du lac.