Le banquet dans l'Antiquité, lieu de plaisirs et de pouvoir à la Vieille Charité

Par @Culturebox
Mis à jour le 03/01/2017 à 22H10, publié le 03/01/2017 à 11H19
Exposition "Le Banquet de Marseille à Rome : Plaisirs et Jeux de Pouvoirs" au musée de la Vieille Charité de Marseille

Exposition "Le Banquet de Marseille à Rome : Plaisirs et Jeux de Pouvoirs" au musée de la Vieille Charité de Marseille

© France 3 / Culturebox

La Vieille Charité à Marseille présente jusqu'au 30 juin 2017 l'exposition "Le Banquet de Marseille à Rome : Plaisirs et Jeux de Pouvoirs". A travers les activités pratiquées, de l'art de la rhétorique aux jeux érotiques, elle reconstitue le déroulement d'un banquet antique et toutes les fonctions des festins collectifs depuis l'Antiquité.

Les réserves de la Vieille Charité de Marseille abritent une collection riche et importante d'objets présentée dans la nouvelle exposition du musée : "Le Banquet de Marseille à Rome : Plaisirs et Jeux de Pouvoirs". 

Parmi ces objets étonnants qui dévoilent l'art de déguster depuis l'Antiquité, le visiteur peut découvrir une importante collection de vaisselles utilisées lors des banquets privés, des banquets divins et des banquets impériaux romains dans toute leur démesure.

Reportage : M. Civallero / M. Coste / B. Carapic

https://videos.francetv.fr/video/NI_887477@Culture

La fameuse machina neronis

Au coeur de l'exposition trône la fameuse architecture de la salle de banquet tournante de Néron mise au jour à partir de 2009 à Rome. Le parcours retrace l'histoire de cette pièce incontournable au mouvement perpétuel et détaille ses fonctions et son symbolisme.
 Machina Neronis

 Machina Neronis

© France 3 / Culturebox

"Le cercle tournait tout doucement pendant que les convives mangeaient", explique Muriel Garsson, la directrice du Musée d'archéologie méditerranéenne et commissaire de l'exposition. 

Le rôle social du banquet

L'exposition montre comment le banquet était considéré comme la clé de voûte de la civilisation grecque et romaine et remonte le temps jusqu'au sixième siècle avant notre ère. La grande diversité de vaisselle de banquet plonge le visiteur au coeur des festins des dieux. "Dionysos est le maître du vin et du banquet, il va apprendre aux hommes à boire et à ne pas dépasser la limite", souligne encore l'historienne. 
vaisselle banquet © France 3 / Culturebox

Ces dieux, amateurs de bonne chère, ont laissé leurs empreintes dans l'art culinaire. Aujourd'hui, grâce à ces livres de recettes, chacun peut recevoir des convives pour un banquet romain roboratif. "Il peut y avoir une autruche farcie avec un chapon, lui-même farci avec une caille, elle-même farcie avec un ortolan, un peu à la manière des poupées russes", raconte encore Muriel Garsson. 


"Le Banquet de Marseille à Rome : Plaisirs et Jeux de Pouvoirs" 
La Vielle Charité à Marseille
Jusqu'au 30 juin 2017