La photo colorisée d'une adolescente tuée à Auschwitz bouleverse le monde

Jean-Michel Ogier
Par @jmo1512
Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 16/03/2018 à 12H08, publié le 16/03/2018 à 12H00
La photo colorisée de Czesława Kwoka à Auschwitz

La photo colorisée de Czesława Kwoka à Auschwitz

© Marina Amaral / capture d'écran

Czesława Kwoka avait 14 ans quand elle est morte le 12 mars 1943, dans le camp d'extermination nazi d'Auschwitz. Sa photo publiée la semaine dernière par le mémorial d’Auschwitz, sur son compte Twitter, a été colorisée par Marina Amaral, une artiste brésilienne. La photo a fait le tour du monde et ému les réseaux sociaux.

Une semaine après la mort de l'ancien SS Oskar Gröning, dit le "comptable d'Auschwitz", le visage colorisé de Czesława Kwoka, une jeune polonaise de 14 ans morte dans cet enfer vient rappeler, 75 ans après, l'horreur des camps nazis. La photo était tombée dans le domaine publique. L'artiste brésilienne, Marina Amaral, a choisi de la coloriser, et le cliché a été mis en ligne sur le compte Twitter du Mémorial d'Auschwitz.

Reportage : L.Legendre-Trousset, C.Rougerie, O.Gardette, M.Laporte

A 14 ans, Czesława Kwoka  était considérée comme une prisonnière politique, comme en atteste sa tenue à rayures. Sur la photo elle a le visage tuméfié car elle a été battue peu de temps avant, explique celui qui a pris le cliché et qui est un survivant du camp. 


C'est pour rendre hommage à Czesława Kwoka que l'artiste brésilienne a choisi de coloriser sa photo :

Je crois au pouvoir que revêt le fait de voir des visages comme celui de Czesława en couleur. Il est bien plus facile de s'identifier à ces personnes


Un avis partagé par les internautes et les personnes interrogées : "Ça frappe plus au coeur, ça donne plus d'humanité", "Ça rend la photo plus actuelle". A l'inverse "Ça retire de l'horreur", estime cette passante.

La couleur casse la barrière du temps

Pour Iannis Roder, professeur d'histoire-géographie si cette photo saisit autant c'est "parce que la couleur mise sur cette photo casse la barrière du temps et nous donne à voir ce qui pourrait être une scène contemporaine"


Czesława Kwoka a été exécutée trois mois après son arrivée au camp d'une injection d'acide dans le coeur. Plus d'1,1 million de personnes sont mortes à Auschwitz