La baie du Mont-Saint-Michel redessinée par des jeux de miroirs

Publié le 19/04/2018 à 15H20
Le Mont, entre deux miroirs

Le Mont, entre deux miroirs

© France 3/ Culturebox

Un architecte et un paysagiste ont installé des miroirs en face du Mont-Saint-Michel. Disposés à quatre endroits de la baie, ils proposent de réfléchir sur le paysage, en le reflétant, jusqu’à la fin du mois de juin.

L’installation Périscope surprend les visiteurs du Mont-Saint-Michel, peu habitués à voir la baie fragmentée par des miroirs. Pendant trois mois, les promeneurs pourront contempler différemment le Mont et sa baie à Avranches, Genêts, Cancale et Vieux-Viel. 

Reportage pour France 3 Normandie de E.Ferret/ J.Hamard/ S.Ledey 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1222457@Culture

Une installation singulière

En se promenant sur la baie du Mont-Saint-Michel, les marcheurs croisent d'étonnantes installations : de grands miroirs disposés de façon hexagonale. Le but n’est pas de permettre aux curieux de se refaire une beauté, mais de présenter le paysage de façon différente. Le jeu de reflets transforme la baie et la découpe de manière originale, elle varie selon l’endroit où se trouve le visiteur et selon l’angle qu’il regarde.
L'installation Périscope

L'installation Périscope

© France 3/ Culturebox
Les promeneurs sont décontenancés par cette vision qui les interpelle, l’un d’entre eux évoque "un effet de vertige" lorsqu’il se trouve au milieu de l’installation, qui reflète à l’infini la nature environnante. La perception de l’espace est modifiée : lorsqu’il porte le regard vers le Mont-St-Michel, le spectateur s’attend à le voir, mais surprise il peut observer les maisons qui se trouvent dans son dos. 
Exemple de paysage fragmenté par les miroirs 

Exemple de paysage fragmenté par les miroirs 

© France 3/ Culturebox

Prendre conscience de l’endroit qui les entoure

Imaginé par un architecte et un paysagiste, le dispositif, appelé Périscope, invite les habitants à se questionner sur leur environnement. Quatre sites ont été choisis pour recevoir ces miroirs : Genêts, Avranches, Vieux-Viel et Cancale. Le président du Pôle d’Équilibre Territorial et Rural de la Baie du Mont-Saint-Michel, Charly Varin, explique que le choix des lieux a été fait dans l’optique de présenter différentes visions de la baie, autres que celles déjà connues.

C’est pas forcément les promontoires et les points de vue qui nous paraissent évidents.

Charly Varin
Toute la zone protégée du Mont-St-Michel, site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, est prise en compte par ce projet, qui souhaite susciter une réflexion globale sur le paysage, sans laisser des sites de côté. 
Les miroirs de l'installation Périscope 

Les miroirs de l'installation Périscope 

© France 3/ Culturebox