Napoléon, Victor Hugo, la Libération, les Bleus : l'Arc de Triomphe, ce monument des grandes heures de l'Histoire

Mis à jour le 17/10/2018 à 11H57, publié le 17/10/2018 à 11H45
L'Arc de Triomphe le 15 juillet 2018

L'Arc de Triomphe le 15 juillet 2018

© BRUNO DE HOGUES / ONLY FRANCE

Il est l'un des hauts lieux des grandes manifestations nationales. L'Arc de Triomphe, construit à la demande de Napoléon 1er en 1806, trône avec majesté sur la place de l'Etoile. Il domine Paris et offre un panorama exceptionnel sur la capitale. Un monument historique et emblématique qui porte les noms de personnages illustres de la France et abrite la tombe du soldat inconnu.

L'Arc de Triomphe et son histoire

L'Arc de Triomphe domine les douze avenues les plus célèbres du monde. Il trône place de l'Etoile avec sa terrasse panoramique à la vue imprenable qui embrasse Paris. Ce monument de style néo-classique est le plus grand arc du monde, érigé à la demande de Napoléon 1er après la bataille d'Austerlitz, en l'honneur de la grande armée. 
 
La construction qui débute en août 1806 sous l'autorité de l'architecte Jean-François-Thérèse Chalgrin, ne s'achèvera qu'en 1836 sous Louis-Philippe. A présent, plus question d'honorer uniquement les armées victorieuses napoléoniennes : les armées de 1792 à 1815 seront elles aussi glorifiées.

France 3 Paris Île-de-France : F. Hovasse / M. Prevost / F. Desbrosses / S. Sonder
L'Arc de Triomphe : épisode 1

L'Arc de Triomphe et ses grands moments

Le monument n'est plus un symbole à la gloire de Napoléon. La notion de héros du 19e siècle n'est plus la même de nos jours. Souvenez-vous de ce 15 juillet 2018. La France entière acclame ses champions du monde de football, et le monument de la place de l'Étoile redevient ce pourquoi il est érigé : célébrer les victoires. En 1998 on y célébrait déjà la première des Bleus. 
 
Lieu de rassemblement populaire, l'Arc de Triomphe est aussi un lieu de communion, de partage et de recueillement. Trois millions de personnes pour les obsèques de Victor Hugo, foule acclamant De Gaulle à la Lbération, rassemblement historique aux funérailles de Johnny Hallyday, manifestations, fêtes, célebrations... L'histoire de France s'écrit de tous temps à l'ombre de l'Arc de Triomphe. 
 
Reportage France 3 Paris Île-de-France : B. Lopez / P. Aliès / S. Fouquet / R. Chartier / Récit J.C. Desjacques
L'Arc de Triomphe : épisode 2

L'Arc de Triomphe : une visite incontournable

Passage obligé pour les touristes du monde entier, l'Arc de Triomphe impressionne et force le respect de par son histoire et ses symboles. Les touristes, très admiratifs, font systématiquement son éloge.

Il représente la liberté du peuple français, sa gloire et ses dimensions parlent d'elles-mêmes"

Touriste

C'est une sculpture magnifique, une oeuvre d'art qui, je l'espère, traversera le temps".

Touriste
Trois mille visiteurs se rendent chaque jour au sommet pour découvrir une vue imprenable sur la capitale. L'Arc de Triomphe reste l'un des monuments des plus visités en France.
 

Reportage France 3 Paris Île-de-France : C. Cabral / M. Prévost / G. Potet

L'Arc de Triomphe : épisode 3

Le soldat inconnu

Il est le père, le frère, le fils ou le mari d'une nation en deuil ; le soldat inconnu. Il repose depuis le 11 novembre 1920 au pied de l'Arc de Triomphe, après avoir été désigné entre huit cercueils par le soldat Thin. Depuis le 11 novembre 1923, pas un seul rendez-vous manqué pour rendre hommage à ceux qui sont tombés pour la patrie. Tous les jours à 18h30, le même cérémonial solennel : le ravivage de la flamme par un comité de fidèles dont le Général Paul Moreaux. La Flamme du Souvenir et le tombeau du Soldat inconnu représentent le symbole du sacrifice de tous ceux qui sont tombés sur les champs de bataille pour que nous vivions dans un pays libre. Pour les jeunes générations, participer à la cérémonie du ravivage de la flamme est un devoir de mémoire.
 
Reportage France 3 Paris Île-de-France : F. Hovasse / G. Bezou / R. Chartier
L'Arc de Triomphe : épisode 4