"Avant l'assaut", un spectacle en hommage aux combattants de la Grande Guerre

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/08/2014 à 16H25
La grande guerre, un conflit qui aura fait plus de 18 millions de morts militaires et civils.

La grande guerre, un conflit qui aura fait plus de 18 millions de morts militaires et civils.

© France 3 Bourgogne

2014, année du centenaire de la Grande Guerre. Les manifestations se succèdent pour commémorer l'événement. C'est le cas à Auxonne, en Côte-d'Or, où un son et lumière rend hommage au sacrifice des "poilus". "Avant l'assaut" est un spectacle de deux heures qui a mobilisé plus d'une centaine de bénévoles. À voir jusqu'au 17 août.

Reportage : C.Jouret / P.Tiessen / L.Crotet-Beudet

https://videos.francetv.fr/video/NI_151151@Culture

"Je n'aime pas la guerre, mais j'aime les hommes qui la font." Cette phrase extraite du roman "Les Croix de bois" de Roland Dorgelès est le point de départ de cette aventure artisitique et humaine. Il y a quatre ans, Jean Rhodde, scénariste et metteur en scène bourguignon, a l'idée d'une grande fresque humaniste sur la première Guerre mondiale. Le centenaire approche, sa femme Yoma et lui travaillent sans relâche pour mettre sur pied ce spectacle géant en dix tableaux. Le quotidien des combattants, leurs peurs et leurs états d'âme.

Au plus près des tranchées
"Avant l'assaut" tente de se glisser dans les tranchées au plus près des soldats. Deux musiciens, Benoit Mercey et Bastien Clerc, écrivent la bande-son. Au total, c'est une centaine de bénévoles qui participent au projet. Comédiens, costumiers, éclairagistes... Des anciens du 511e régiment du train apportent la caution militaire en veillant au respect de la véracité historique. Le résultat est un spectacle de deux heures où scènes épiques et moments d'émotion se succèdent. Une réussiste avec cependant une ombre au tableau: le son et lumière n'a pas obtenu le label "Centenaire de la Grande Guerre" qui lui aurait permis d'obtenir une subvention du ministère de la Culture. Peut-être l'année prochaine car après tout, la première Guerre mondiale a duré quatre ans !

"Avant l'assaut", dans la cour du château d'Auxonne, jusqu'au 17 août à 22h.
Tarif adulte : 12 euros.