1914-18 : "Le nouveau visage de la guerre" expliqué au Mémorial de Verdun

Mis à jour le 09/11/2018 à 15H40, publié le 26/07/2018 à 19H44
"Le nouveau visage de la guerre", exposition au mémorial de Verdun du 4 juillet au 21 décembre 2018

"Le nouveau visage de la guerre", exposition au mémorial de Verdun du 4 juillet au 21 décembre 2018

© France 3 / Culturebox

Le mémorial de Verdun présente jusqu'au 20 décembre 2018 une exposition immersive qui permet de comprendre l'évolution de la première guerre mondiale à travers les quatre années de conflit.

1914-1918 : en quatre ans, la Première Guerre mondiale a connu beaucoup de changements et d'évolutions, notamment dans les domaines des technologies militaires. À l’occasion de la dernière année du centenaire de la Grande Guerre, le Mémorial de Verdun retrace jusqu'au 21 décembre 2018 "Le nouveau visage de la guerre – Combattre, Meuse 1918". 

Reportage France 3 Lorraine : L. Parisot / F. Madiaï / L. Maas

https://videos.francetv.fr/video/NI_1270667@Culture

Au cœur de la guerre

L'exposition se veut totalement immersive. Le visiteur découvre les dessous de la guerre à travers des objets, des documents et des films d'archives. Installée au sol, une carte évolutive d’environ 30 m² retraçant la bataille de Saint-Mihiel permet au public de suivre le parcours quotidien des unités engagées dans la bataille et signale les caractères novateurs de leurs combats. "Cette immense carte permet de rentrer dans la découverte de l'évolution et même de la révolution des armées entre 14 et 18", explique Edith Desrousseaux de Medrano, commissaire de l'exposition.
carte première guerre mondiale © France 3 / Culturebox

La guerre entre en modernité

Si, en 1914, trois corps d'armée composent l'armée française (l'artillerie, l'infanterie et la cavalerie), en 1918 les manières de combattre ont complètement évolué. Dépassées dans une première période, les troupes sont désormais conduites par de vraies stratégies militaires.
Breguet XIV français capturé par les Allemands en 1918

Breguet XIV français capturé par les Allemands en 1918

© Coll-Memorial-de-Verdun.
Le combat tactique évolue : toutes les armes de mêlée, d’appui et de soutien coopèrent en vue d’atteindre un maximum d’efficacité. "Les techniques de combat de 1918 n'ont strictement plus rien à voir avec celles de 1914. Il y a des actions interarmées, des actions de l'aviation et des actions de l'artillerie lourde en conjonction avec l'infanterie. Et ce, dans toutes les armées combattantes", précise François Cochet, conseiller scientifique de l'exposition.