37e Foire du livre de Brive : à l’heure du centenaire de l’armistice de la Grande Guerre avec David Diop

Mis à jour le 11/11/2018 à 12H50, publié le 11/11/2018 à 12H49
David Diop en séance de dédicaces à la 37e Foire du livre de Brive 

David Diop en séance de dédicaces à la 37e Foire du livre de Brive 

© Capture d'image France 3/Culturebox

En ce week-end de commémorations du centenaire du 11 novembre 1918, la Foire du livre de Brive accueille quelques auteurs qui présentent des ouvrages sur la guerre 14/18. Rencontre avec David Diop et Valérie Mazet.

Alors que près de 70 chefs d’Etat ont fait le déplacement à Paris pour célébrer le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, la 37e Foire du livre de Brive ne pouvait pas faire l’impasse sur cet événement. Plusieurs auteurs présentent des ouvrages qui témoignent des horreurs de ce conflit.
 
Reportage : B. Lopez / M. Tafnil / J. Pouquet-Villa

https://videos.francetv.fr/video/NI_1315983@Culture

"Frère d’âme", le destin de deux tirailleurs sénégalais

C'est le grand perdant des prix littéraires. David Diop qui figurait sur la liste du Goncourt, du Renaudot ou encore du Médicis pour son roman "Frère d'âme" (Editions du Seuil) était ce samedi 10 novembre dans les allées de la Foire du livre. Son livre raconte l'histoire de deux tirailleurs sénégalais qui se battent pour la France. Mademba mourra au front sous les yeux de son ami d’enfance Alfa qui perd la raison et devient violent au point d’effrayer ses camarades. Un ouvrage sur le déracinement et l'horreur de la Grande Guerre.

J'avais envie d’écrire sur le choc qu’ont dû ressentir ces hommes qui venaient de l’Afrique quand ils sont arrivés sur une terre qui était en proie à une guerre usinière, comme dit Blaise Cendrars. C’est à dire que ça n’avait plus rien à voir avec ce qu’ils ont pu connaître par ailleurs.

David Diop, auteur
David Diop, qui a grandi au Sénégal, s’est largement documenté pour écrire cet ouvrage. Retrouvez l'interview accordée à Culturebox. 

"Nous étions des hommes malgré la guerre", le témoignage de poilus 

Autre livre sur la Grande Guerre présenté à Brive. "Nous étions des hommes malgré la guerre" de Valérie Mazet (co-écrit avec l’historien Michel Christophe Kiener) raconte le quotidien des soldats dans les tranchées. Pendant six ans cette enseignante de Bessine (Deux-Sèvres) a collecté des lettres et des photos des poilus de la 12e Région militaire (régiments de Haute-Vienne, de Corrèze, de la Creuse, de Charente et de Dordogne). A la clé, une soixantaine de témoignages contre l'oubli. L’ouvrage est publié chez Métive Editions.