Grenoble : l'humanité selon le plasticien numérique Samuel Rousseau

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/11/2013 à 09H27
Samuel Rousseau, plasticien numérique

Samuel Rousseau, plasticien numérique

© France3/Culturebox

Grenoblois de naissance et diplomé de l'Ecole Supérieure d'Art de Grenoble, Samuel Rousseau est un plasticien à part. Pour s'exprimer et partager son travail, il a décidé d'utiliser l'art numérique. Ses oeuvres sont l'occasion de s'interroger sur l'humanité, le monde contemporain et les médias de masse. L'autre particularité de son art : l'utilisation dans ses oeuvres d'objets du quotidien.

C'est à 30 ans que l'artiste réalise sa première oeuvre monumentale, « Le Géant », pris au piège dans le théâtre de la Gaîté Lyrique à Paris. Une réalisation qui fait sensation à la Nuit Blanche en 2003. Relayée par tous les médias français, l’œuvre éphémère a été vue par plusieurs millions de personnes dans le monde.

Reportage : D. Borrelly, Y-M. Glo, V. Muamba

https://videos.francetv.fr/video/NI_140291@Culture


Autre exemple de projection numérique. Ultra passionnés d’informatique et de nouvelles technos, Jonathan et David, deux étudiants lyonnais, ont mis au point une version extra large du fameux jeux vidéo Pac Man. Finies les manettes en main devant la télé… La manette, c’est le joueur et l’écran, la façade d’un immeuble. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que leur petit joujou fait sensation.
 

Pacnamize me par Theoriz Crew


Exposition "De part et d'autres" de Samuel Rousseau
Jusqu'au 21 décembre 2013 au Vog de Fontaines et à l'Espace Vallès
Saint Martin d'Hères (Isère)
Plus d'infos : 0476276764