Grand Musée d'Egypte au Caire : grands travaux en attendant le masque d'or de Toutankhamon

Par J.M.Ogier, F.Genauzeau @Culturebox
Mis à jour le 05/02/2019 à 12H56, publié le 05/02/2019 à 12H53
Vue aérienne du Grand Musée d'Egypte dans l'axe des pyramides

Vue aérienne du Grand Musée d'Egypte dans l'axe des pyramides

© France 2 / culturebox

Le Grand Musée d'Egypte émerge doucement du sable dans la banlieue du Caire. Il devrait accueillir ses premiers visiteurs d'ici deux ans. En attendant des milliers d'ouvriers s'activent sur le chantier pendant que des experts restaurent les trésors qui prendront place dans ce bâtiment à l'épreuve des cambriolages et des bombardements. Le Grand Musée d'Egypte attend le masque d'or de Toutankhamon.

La colossale statue de Ramsès II est déjà en place à l'entrée du Grand Musée d'Egypte. Elle semble veiller sur un chantier pharaonique à plus d'un titre. D'abord parce qu'il s'inscrit dans la perspective des pyramides millénaires du plateau de Gizeh ; ensuite parce qu'il accueille chaque jour 5.000 ouvriers qui s'activent pour que tout soit près d'ici deux ans. 

"Ça n'a jamais existé en Egypte depuis les pharaons. On n'a jamais érigé quelque chose comme ça

Pierre El Akl
ingénieur

Une fois la porte d'entrée franchie, le grand escalier haut comme un immeuble de douze étages est pratiquement prêt à accueillir les 96 statues qui "guideront" le visiteur vers la sallle qui contiendra les 4.500 pièces du trésor de Toutankhamon.

Reportage : F.Genauzeau, G.Messina, K.El Fawwal, R.El Fawwal

Grand comme deux fois Le Louvre

Dans une surface grande comme deux fois le Louvre, le Grand Musée d'Egypte abritera 100.000 pièces d'antiquité. Des trésors qui arrivent peu à peu sur place à l'image de statuettes antiques ou d'une urne funéraire vieille de 4.000 ans qu'il va falloir raviver :

"Une fois qu'elle aura été nettoyée, elle sera magnifique. On en racontera l'histoire au public pour qu'il comprenne ce que les Egyptiens avaient en tête lorsqu'ils nous ont légué ces chef d'oeuvres.

Tarek Tanfik
Directeur du Grand Musée D'Egypte


Les meilleurs experts sont déjà à pied d'oeuvre pour la restauration minutieuse des trésors antiques. Ils travaillent sur des lits à têtes de lionnes ou sur un char ayant appartenu à Toutankhamon. Pour eux c'est une grande fierté. Ce travail exige une concentration maximum pour éviter tout faux pas.

Médecins des antiquités

Dans un hangar à l'écart, Ahmad Sadek travaille à la restauration d'une statue de Ramsès II. Il utilise un pinceau souple pour enlever la poussière délicatement et ne pas altérer les couleurs :

Ce sarcophage, c'est comme un patient qui a besoin d'être soigné. Je procède par étape pour qu'il guérisse. Son avenir est entre mes mains et mon devoir c'est de le maintenir en bonne santé.

En attendant Toutankhamon

38.000 pièces en provenance de l'ancien musée place Tarhir au Caire ont déjà été restaturées. Le masque en or de Toutankhamon n'est pas encore sur place. Il sera installé dans une vitrine à l'épreuve des balles dont l'emplacement est encore tenu secret.