[Feuilleton] Le jardin secret de l'Assemblée Nationale

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/04/2015 à 18H17
Les douze colonnes de l'Assemblée Nationale 

Les douze colonnes de l'Assemblée Nationale 

© IP3 PRESS/MAXPPP

Situé en plein coeur de Paris dans le 7e arrondissement, le Palais Bourbon accueille depuis 1795 l'Assemblée Nationale. L'antre des projets de loi et des décisions politiques reçoit chaque semaine des centaines de visiteurs, curieux de découvrir les coulisses de la République. Toute la semaine la rédaction de France 2 consacre son feuilleton à la visite de l'édifice et de ses jardins.

Le Palais Bourbon est un trésor d'architecture en plein Paris qui attire chaque année 180 000 visiteurs. La rédaction de France 2 propose de découvrir les coulisses du bâtiment. Ouvrez l'oeil, avec un peu de chance vous pourrez même voir un député en plein exercice.

Une série réalisée par Thierry Curtet, Guillaume Beaufils, Pascal Mounier et Mélanie Laporte

1. Le palais Bourbon siège d'une histoire d'amour

Edifié entre 1722 et 1728, le Palais Bourbon au parti architectural dit "à l'italienne", permettait à ses occupants de circuler directement de plain-pied entre cour et jardin. Son style qui rappelle le Grand Trianon, fut considéré au XVIIIe siècle comme "le plus grand ornement de la ville après les maisons royales". Dans la grande salle des fêtes, le faste et les dorures rappellent d'ailleurs Versailles. Palais de la famille royale, Claude Bartolone le président en exercice aime rappeler l'origine du lieu : "Nous somme ici grâce à une histoire d'amour entre le comte de Lassay et la princesse de Bourbon". Alors qu'elle fait construire son palais à l'emplacement actuel, la fille de Louis XIV achète le terrain d'à côté pour y installer la demeure de son amant. Comme le souligne le guide, le salon Delacroix est l'une des plus belles salles du palais, avec son plafond décoré par le maître du Romantisme. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_160037@Culture

 

2. L'hémicycle temple de la politique et de la comédie

 Ils sont 577 à assurer les fonctions de  députés. 577 hommes pour faire tenir debout la République.  Chaque mercredi, les questions au gouvernement sont retransmises en direct sur France 3.  La caméra de France 2 s’est invitée dans les travées de l’hémicycle et dévoile quelques indiscrétions faites de clin d’œil et d’enveloppes secrètes. Et le lieu devient soudainement une scène de théâtre où les personnages interprètent leur rôle plus ou moins bien. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_160063@Culture


3. Les quatre colonnes, l'autre lieu des débats

De leur bureau à l’hémicycle, ces hommes d’Etat passent souvent par la salle des quatre colonnes où ils échangent avec les journalistes. Comme l'hémicycle, la salle des pas perdus est le lieu de représentation pour les hommes politiques comme pour les journalistes. Ici encore, le petit jeu de pouvoir s'exerce aux quatre coins. Il y a ceux qui s'exhibent et ceux qui esquivent. C'est dans ce lieu qu'on arrive à conquérir un peu de notoriété et donc derrière, à prendre des responsabilités", confie un député.
Le jardin de l'assemblée est un autre lieu de travail et de bourdonnements incessants. Les butineuses fournissent chaque année un miel d'excellente qualité. 
 

https://videos.francetv.fr/video/NI_160097@Culture


4. La nuit ne tombe jamais sur l'hémicycle

Lorsqu'il n'y a pas de séance, les visiteurs peuvent pénétrer dans le coeur battant de la République. Thierry Solère, député UMP, s'est reconverti en guide pour l'occasion : "C'est difficile de faire tenir tout le monde dans l'hémicycle". Par un savant jeu de projecteurs l'hémicycle ne connait pas la nuit. A l'intérieur de l'Assemblée, les députés perdent toute notion du temps ce qui explique sans doute les débats interminables. Mais depuis le mercredi 26 novembre 2014, une mesure présentée par le président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone les séances terminent à une heure du matin. 
L'une des questions les plus fréquentes : où est la gauche ? Et où est la droite ? "La gauche se place à gauche du président de l'Assemblée et la droite, sur sa droite", explique Thierry Solère aux visiteurs. Un découpage identique dans toutes les assemblées du monde.
Lieu de la petite et de la grande Histoire, cet épisode revient sur le débat légendaire entre Jaurès et Clémenceau  et sur les heures sombres de la seconde guerre mondiale lorsque le nazisme d'Hitler occupa l'hémicycle. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_160125@Culture

 

5. Le trésor de l'Assemblée Nationale : sa bibliothèque 

Décorée au XIXe siecle par Eugène Delacroix, la bibliothèque de l'Assemblée Nationale est un véritable trésor architectural. Un lieu rempli d'histoire qui abrite des ouvrages et des documents prestigieux comme le projet de Constitution de l'an I annoté par Robespierre ou encore le manuscrit autographe de La Marseillaise. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_160145@Culture


Quatre visites guidées de l'Assemblée nationale sont organisées tous les samedis et sont réservées en ligne 
Les personnes qui n’ont pas réservé peuvent également se présenter sur place un quart d’heure au moins avant le début de la visite : elles seront accueillies dans la limite des places disponibles.
Entrée au 33 Quai d’Orsay, 75007 Paris