Feuilleton : Découvrez le cercle mystérieux des Conservateurs de Musées 2/5

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 31/10/2012 à 12H03
Les conservateurs au museum d'histoire naturelle de Toulouse

Les conservateurs au museum d'histoire naturelle de Toulouse

© France3/Culturebox

Peu nombreux et surtout relativement ignorés du grand public, les conservateurs de musée français se retrouvent cette année pour des journées d'études, en lien avec leur métier, et son avenir. Rencontre avec ces gardiens, qui dans l'ombre, pensent nos musées et les oeuvres qu'ils contiennent.

Cette formation commence tout d'abord par trois jours au Museum d'Histoire Naturelle de Toulouse, où ont lieu conférences et rencontres des membres de l'Association Générale des Conservateurs de Musée, qui fête cette année ses 90 ans. Les participants ont également rendez-vous au Palais des Evêques de Saint Lizier, dont l'ancienne cathédrale, suite à sa rénovation, s'est adaptée aux nouvelles tendances du tourisme artistique et patrimonial : le multimédia.

https://videos.francetv.fr/video/NI_133797@Culture

Claire Iselin, conservatrice de deux musées de la ville de Compiègne, participe pour la première fois à ces journées d'étude. Benjamine de la profession, elle compte bien profiter de cette occasion pour tisser de nouveaux liens avec des conservateurs de toute la France. Ces journées sont en effet le théâtre d'échanges et de débats, propices à la réalisation de nouveaux projets dont la naissance marque chaque l'événement d'une marque d'espoir. Car le métier est peu populaire, si ce n'est menacé : seuls 8 nouveaux conservateurs par an sortent des centres de formation de l'Institut National du Patrimoine.

https://videos.francetv.fr/video/NI_133815@Culture