Des riverains se font tirer le portrait pour sauver la gare Lisch à Asnières

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 31/03/2015 à 15H41
"Les gardiens" de la gare Lisch

"Les gardiens" de la gare Lisch

© Capture d'écran France 3

Depuis samedi, 175 portraits grands-formats sont accrochés sur les grillages qui entourent la gare Lisch, à Asnières-sur-Seine. Une nouvelle action pour sauver l'édifice laissé à l'abandon depuis de nombreuses années.

La gare Lisch fut d'abord embarcadère sur le Champ-de-Mars et porte d'entrée de l'Exposition Universelle de Paris, en 1878 et 1889. A l'aube du 20e siècle elle devient gênante, comme beaucoup d'autres édifices, pour les grands travaux dans Paris. Elle est démontée en 1898, puis remontée en 1924, à cheval sur Bois-Colombes et Asnières-sur-Seine, pour servir de terminus à la ligne omnibus en provenance de Paris.

Le reportage de Caroline Pele, François Daireaux, Anne-Sarah Sfez :

https://videos.francetv.fr/video/NI_159495@Culture

Le temps passe, à nouveau le lieu perd sa fonction d'accueil des voyageurs, en 1936. Le lieu occupe d'autres fonctions, puis est laissé à l'abandon dans les années 70, malgré un classement à l'inventaire des monuments historiques. Aujourd'hui, des riverains se mobilisent à nouveau pour une réhabilitation du site. Parmi les diverses opérations de sensibilisation, ces portraits, et des appels à souscription. Le projet actuel serait de transformer la gare en pôle culturel dédié aux voyages et aux explorations. 5 à 10 millions d'euros seraient nécessaires à cette réhabilitation.

Pour soutenir le collectif, retrouvez toutes les informations ici.