Des icônes syriennes exposées à l'église de Vaulx-en-Velin

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/09/2013 à 11H58
Une des icônes syriennes de Vaulx-en-Velin (détail)

Une des icônes syriennes de Vaulx-en-Velin (détail)

© France 3 / Culturebox

Quatre magnifiques icônes viennent d'arriver à l'église Saint-Thomas de Vaulx-en-Velin, près de Lyon. Peintes à Alep, en Syrie, il leur a fallu un an pour parvenir en France, un an à de négociations avec les différentes parties en guerre civile pour convaincre chefs de factions et les snipers de les laisser passer. L'archevêque de Lyon les a bénies avant qu'elles soient enfin exposées.

Elle sont quatre, quatre icônes peintes il y a plus d'un an à Alep, en Syrie, l'un des lieux les plus reconnus pour cette forme de l'art sacré. Elles ont été offertes à la communauté catholique de Vaulx-en-Velin et viendront prochainement orner la nouvelle église Saint-Thomas de la ville du nord-est lyonnais.

https://videos.francetv.fr/video/NI_138315@Culture

 Si le voyage a duré un an pour venir de Syrie, c'est évidemment à cause de la guerre qui touche ce pays depuis début 2011. Il a fallu de très gros efforts de diplomatie et des négociations avec les différentes parties prenantes, factions et snipers notamment, pour que les oeuvres soient finalement acheminées. Entre l'atelier d'Alep, dans le nord de la Syrie et l'église Saint-Thomas, un fil ininterrompu de croyants et de personnes de bonne volonté a permis que les quatre icônes voyagent sans dommage. C'est d'ailleurs presque un miracle qu'une telle fraternité ait pu gagner des belligérants d'une autre religion.

Principalement inscrite dans la tradition de l'église chrétienne orthodoxe, l'icône a aussi été conservée dans d'autres églises chrétiennes orientales. Contrairement aux simples images dites pieuses, les icônes ont une véritable valeur théologique. Elles sont facilement reconnaissables car des règles immuables et très précises de couleurs, de trait et de sujets contraignent les artistes. Celles de Vaulx-en-Velin  représentent la résurrection du Christ, Saint-Thomas, une vierge à l'Enfant et un Christ en majesté.