D-Day : rencontre avec Jacques Millet l’architecte du Mémorial de Caen

Par @Culturebox
Publié le 06/06/2018 à 17H27
Le Mémorial de Caen conçu par l'architecte Jacques Millet fête ses 30 ans.

Le Mémorial de Caen conçu par l'architecte Jacques Millet fête ses 30 ans.

© culturebox - capture d'écran

On célèbre ce 6 juin le 74e anniversaire du Débarquement de Normandie, et les 30 ans du Mémorial de Caen, devenu une référence mondiale en matière de musée historique. Un bâtiment imposant, imaginé par l’architecte caennais Jacques Millet.

C’est le sénateur-maire de Caen, Jean-Marie Girault, qui en 1969 a l’idée de créer un mémorial pour la paix. Il faudra attendre 1984 pour que le projet prenne vie et que Jacques Millet, originaire de la ville, s’en voit confier la conception.

L’architecte imagine un imposant bloc de pierre de Caen, fracturé, symbole des destructions subies lors de la Bataille de Normandie. Autre symbole, l’entrée qui se fait par une brèche étroite, comme la brèche creusée dans les lignes allemandes par les alliés pour aller libérer l’Europe.

Reportage : J. Pattier / C. Lefrançois / B. Odolant

https://videos.francetv.fr/video/NI_1247639@Culture

Inauguré par François Mitterrand en 1988, le Mémorial de Caen est devenu l’un des musées les plus fréquentés de France avec plus de 400.000 visiteurs. Et la plus grande fierté de Jacques Millet, c’est de voir ces milliers de scolaires qui franchissent chaque année les portes du musée.

L’occasion pour l’architecte de nous dévoiler l’identité de l’auteur de la phrase gravée sur la façade du Mémorial : "La douleur m’a brisée, la fraternité m’a relevée. De ma blessure a jailli un fleuve de liberté". Phrase du poète caennais Paul Dorey, ami de la famille Millet, écrite en une nuit à la demande de l’architecte, et qu’il n’a jamais voulu signer, par modestie, comme en témoigne son épouse dans ce reportage. 
30 ans Mémorial de Caen Façade © culturebox - capture d'écran