Crue de la Seine: Le Louvre ferme partiellement son département Arts de l'Islam

Mis à jour le 24/01/2018 à 16H18, publié le 24/01/2018 à 16H10
La crue de la Seine à proximité du Musée du Louvre (9 janvier 2018)

La crue de la Seine à proximité du Musée du Louvre (9 janvier 2018)

© Christophe Simon/AFP

Le niveau bas du département des Arts de l'Islam du Louvre est fermé à titre préventif au moins jusqu'à dimanche en raison de l'augmentation du niveau de la Seine qui pourrait atteindre 6,20 mètres samedi, a annoncé la direction du musée.

La direction du musée le plus fréquenté au monde (8,1 millions de visiteurs en 2017) annonce donc la fermeture de l'un de ses départements et "des mesures de protection du Palais", conformément au Plan de Protection Contre les Inondations (PPCI) en vigueur depuis 2002. 

En 2016, 35 000 oeuvres avaient été mises à l'abri

La crue très exceptionnelle de 2016 est donc en passe de se reproduire. En juin 2016, plusieurs grands établissements culturels situés près de la Seine, dont le Louvre et le musée d'Orsay, avaient du fermer leurs portes pendant plusieurs jours face à la montée de la Seine jusqu'à 6,07 m. "Aucune infiltration d'eau n'avait été à déplorer", rappelle la direction du Louvre. Le musée était resté fermé pendant 4 jours (du 3 au 7 juin). 35.000 oeuvres, soit 25% des 152.000 oeuvres conservées en zones inondables, avaient été mises à l'abri en 48 heures.

Le centre de conservation des oeuvres de Liévin est en construction

Un centre de conservation des collections du Louvre, actuellement en zones inondables, est en construction à Liévin (Hauts-de-France) et doit ouvrir ses portes à l'été 2019. Le coût de ce transfert est évalué à 60 millions d'euros, dont 30 millions à la charge du Louvre.