Cent ans après, la bataille de Verdun reconstituée avec 1000 participants

Mis à jour le 09/11/2018 à 15H49, publié le 29/08/2018 à 10H42
Un bivouac reconstitué à Verdun en août 2018

Un bivouac reconstitué à Verdun en août 2018

© France 3 Culturebox Capture d'écran

En prévision de la fin des commémorations du centenaire de la première guerre mondiale, la bataille de Verdun a été reconstituée par un millier de passionnés d'histoire venus d'une vingtaine de pays, dont l'Allemagne. Au plus près de l'horrible réalité des Poilus qui a fait 700 000 morts en dix mois de combats.

Une reconstitution pour ressentir au plus près le quotidien des militaires qui ont vécu la bataille de Verdun et qui, pour 700 000 d'entre eux, n'en sont pas revenus. Un millier de passionnés de la période de la Première guerre mondiale sont venus de plus de vingt pays différents le weekend dernier pour se glisser dans les uniformes des Poilus mais aussi des soldats de tous les pays impliqués parmi lesquels, bien sûr, les Allemands. En jeu, la pérennité de la mémoire. Ou plutôt de l'Histoire puisque de mémoire il n'y a plus depuis la mort du dernier poilu. C'était il y a déjà un peu plus de dix ans. Décédé le 12 mars 2008 dans sa 111e année, Lazare Ponticelli avait combattu dans l'armée française et dans celle de son pays de naissance, l'armée italienne.
 

On ne se fait pas bombarder, on ne se fait pas tirer dessus, on ne risque pas de mourir, mais au moins, on peut connaître la vie matérielle... pour le retransmettre, c'est plus simple de l'avoir vécu...

Un professeur d'histoire alsacien participant à la reconstitution


Reportage : France 3 T. Guery / C. Gadelorge / F. Fontaine
La bataille de Verdun reconstituée pour le centenaire
La Première guerre mondiale a pris fin le 11 novembre 1918. Des soldats sont morts après la proclamation de l'Armistice. Les commémorations du centenaire de la Grande Guerre se termineront donc en novembre prochain.