Carthage : les vestiges antiques engloutis par des constructions illicites

Par J.M.Ogier, C.Colnet @Culturebox
Publié le 27/11/2018 à 11H45
Les vestiges de Carthage menacés par la ville

Les vestiges de Carthage menacés par la ville

© France 2 / culturebox

En Tunisie, les ruines de la cité antique de Carthage sont de plus en plus menacées par l'urbanisation. Des villas de luxe sont construites en toute illégalité et au mépris des textes protégeant ces sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. Les autorités locales ont toutes les peines du monde à enrayer le phénomène, au grand dam des archéologues.

Dans le golfe de Tunis l'urbanisation galopante est en train d'engloutir une part de la mémoire de l'humanité. Des villas de luxe et des lotissements encerclent les ruines du site de Carthage vieilles de 3000 ans.

Cela fait 40 ans qu'Abdelmajid Ennabli se bat pour préserver cette part de l'histoire du monde. Aujourd'hui, cet archéologue tire la sonnette d'alarme. Des maisons fleurissent un peu partout, compromettant, par exemple de nouvelles fouilles sur le site d'un des plus grands cirque antique au monde :

C'est dommage parce que c'est un monument qui disparaît totalement alors que le fait de le fouiller et de le mettre en valeur apporte un plus à Carthage et aux visteurs. Là, il est définitivement enterré.


Reportage : C. Colnet, C. Cormery, M. Marini

Sans scrupules

Sur toute la zone de l'ancienne Carthage, les constructions sont pourtant interdites. mais en suivant l'adjoint au maire de Carthage on se rend compte comme il est difficile aux élus de faire respecter la loi dans ce domaine. Constatant qu'un nouveau chantier de construction est en cours de manière illégale, Mohamed Ali Hammami est tout bonnement menacé de représailles physiques par un des ouvriers. La combinaison de propriétaires peu scrupuleux et de contrôles insuffisants amplifie le phénomène.

Un plan de préservation

Malgré tout, en sept ans, une quarantaine de maisons ont été détruites. Pour tenter de sauver ce qui peut encore l'être, le gouvernement tunisien a décidé la mise en place d'un plan de préservation des ruines de Carthage qui sont un des principaux atouts touristiques du pays.

Quelquefois ils [les Romains] abusaient de la subtilité des termes de leur langue ; ils détruisirent Carthage, disant qu'ils avaient promis de conserver la cité, et non pas la ville

Montesquieu