Archéologie : Le Mans dévoile ses nouveaux trésors de l’époque romaine

Par @Culturebox
Publié le 04/04/2018 à 14H06
Cette découverte d'une muraille romaine au pied de la cathédrale du Mans vient renforcer le dossier de la ville auprès de l'UNESCO

Cette découverte d'une muraille romaine au pied de la cathédrale du Mans vient renforcer le dossier de la ville auprès de l'UNESCO

© culturebox / capture d'écran

Depuis 2016, un vaste chantier de fouilles a débuté au pied de la cathédrale Saint-Julien. Une mine d’or pour les archéologues qui ont mis au jour nombre d’objets, mais également un nouveau mur romain similaire à la célèbre muraille de la Cité Plantagenêt que la ville souhaite faire inscrire au patrimoine mondial. Des découvertes qui viennent renforcer un peu plus la candidature du Mans.

Le dossier sera déposé en juin auprès du ministère de la Culture pour validation. Une formalité selon plusieurs connaisseurs du dossier, tant Le Mans dispose de solides arguments. Sa muraille romaine aux pierres de différentes couleurs formant des motifs géométriques est unique en Europe.

C'est aujourd’hui l'enceinte la mieux conservée de tout l'ancien Empire romain, avec celles de Rome et de l’ancienne Constantinople. La récente découverte d’un nouveau mur, vestige de l'enceinte sur laquelle la cathédrale est venue s'incruster, va donner encore plus de poids au dossier qui sera transmis par l’Etat français à l’UNESCO.

Reportage : B. Aparis / L. Le Moigne / O. Cuinat / O. Pergament

https://videos.francetv.fr/video/NI_1214183@Culture


Une mine d’or pour les archéologues

C'est l'un des chantiers archéologiques les plus étonnants et les plus riches du moment.  Au pied de la magnifique cathédrale gothique, les chercheurs vont de surprises en surprises avec la découverte de vestiges romains et médiévaux, dont de nombreux objets du quotidien ou des pièces de monnaie.

Dix mille mètres cubes de terre ont déjà été évacués à la base du monument, laissant apparaître notamment une ancienne rue, que la ville entend bien réhabiliter pour que le public puisse de nouveau l’emprunter comme il y a 15 siècles. Une fois les fouilles terminées, ce vaste chantier deviendra un jardin archéologique. Un argument de plus pour la candidature mancelle.

Plus de 10.000 m3 de terre ont déjà été évacués du site, laissant apparaitre de véritables trésors archéologiques. 

Plus de 10.000 m3 de terre ont déjà été évacués du site, laissant apparaitre de véritables trésors archéologiques. 

© culturebox / capture d'écran