Alésia : la statue de Vercingétorix classée monument historique

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/03/2014 à 16H11
Vercingétorix à Alésia © DR

En Côte-d'Or, la statue de Vercingétorix qui domine Alésia depuis 1865 devient monument historique. Une reconnaissance du travail du sculpteur Aimé Millet qui oeuvra à son élaboration avec Viollet-le-Duc.

C'est une oeuvre colossale. Le socle en pierre mesure 7 mètres, la silhouette à peine moins : 6 mètres 60. Elle est constituée de tôle de cuivre, une technique qui sera reprise plus tard pour fabriquer la Statue de la Liberté. La statue a été fabriquée à la demande de Napoléon III. Le visage de Vercingétorix en est d'ailleurs inspiré. L'attitude, elle, évoque la résignation après la défaite.

La bataille d'Alésia est la dernière qui opposa les Gaulois aux Romains. Elle s'est déroulée en 52 avant Jésus-Christ. Au printemps, les troupes de Jules César prennent d'assaut Gergovie, ville natale de Vercingétorix. Pour résister, il fuit à Alésia. L'armée romaine encercle la place forte, organise un blocus complet. Faute de vivres, les Gaulois finissent par être écrasés. Leur chef doit se rendre aux Romains et à l'empereur.

Le reportage de Sylvain Bouillot, Jean-Louis Saintain, Carlos Zappala :

https://videos.francetv.fr/video/NI_146301@Culture