"L’enfant et les sortilèges" de Ravel par l’Opéra Junior de Montpellier

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/02/2015 à 16H07
"L'enfant et les sortilèges" de Maurice Ravel par l'Opéra Junior de Montpellier

"L'enfant et les sortilèges" de Maurice Ravel par l'Opéra Junior de Montpellier

© Capture d'écran France 3/Culturebox

Structure unique en France, l’Opéra Junior propose à des enfants et des adolescents de découvrir l’art lyrique en participant dans des conditions professionnelles à la création de spectacles comme "L’enfant et les sortilèges" de Maurice Ravel qu’ils présentent ce week-end.

Reportage : Laurent Beaumel, François Jobard et Laurence Chraïbi

https://videos.francetv.fr/video/NI_155697@Culture

L’aventure de l’Opéra Junior de Montpellier (Hérault) a commencé il y a 20 ans à l’initiative de Vladimir Kojoukharov dont Jérôme Pillement a pris la suite en 2009.


Il s’agit de proposer à des enfants et des adolescents de découvrir l'art lyrique en participant à des créations de spectacles réalisés dans des conditions professionnelles. Les chanteurs sont formés aux techniques du chant, de la danse et du théâtre pour découvrir tous les métiers de l’opéra.
Dans les coulisses avant la générale

Dans les coulisses avant la générale

© France 3
L’objectif de l’Opéra Junior est triple :
- Social en permettant à des jeunes quelle que soit leur origine sociale de découvrir le monde du théâtre lyrique et de l‘opéra.
- Pédagogique en plaçant les élèves en situation professionnelle et concrète et pas seulement dans une posture d’étude. L’exigence est ici absolue.
- Le tout au service d’un objectif artistique puisque les jeunes chanteurs participent à de vrais spectacles parfois dans des productions internationales.
Jérôme Pillement à la baguette

Jérôme Pillement à la baguette

© France 3
"L’enfant et les sortilèges" que l'Opéra Junior présente ce week-end est le seul opéra de Maurice Ravel sur un livret de Colette.

L’argument
Ecrit par Colette, "L'enfant et les sortilèges" est un conte plus cruel qu'il n'y parait, dans lequel un enfant puni par sa mère se venge sur les objets qui l'entourent. Il y est question de déchirements, de peur, de rêve...
Pour Ravel, il y a avait aussi la volonté, en plus du défi qu’est toujours l’écriture d’un opéra, de casser les codes du genre (on sort de la Première Guerre mondiale). "L’enfant et les sortilèges" est un opéra très court, 45 minutes, c’est à dire moins qu’un acte d’un opéra de Wagner par exemple.
Du vrai travail de professionels

Du vrai travail de professionels

© France 3
"L’enfant et les sortilèges"  par l'Opéra Junior, à l'Opéra Orchestre national de Montpellier
28 février et 1er mars
Réservation : 04 67 601 999