Une carcasse d’A320 sur la scène de l’Opéra de Nancy pour "L’Italienne à Alger"

Mis à jour le 22/06/2018 à 20H49, publié le 22/06/2018 à 19H16
"L'Italienne à Alger" en représentation à l'Opéra de Nancy 

"L'Italienne à Alger" en représentation à l'Opéra de Nancy 

© France 3/ Culturebox

L'Opéra national de Lorraine à Nancy accueille sur scène une carcasse d'Airbus A320. Une prouesse technique imaginée pour l’opéra comique "L’Italienne à Alger" de Rossini, à découvrir jusqu'au 1er juillet 2018, dans une mise en scène de David Hermann.

Bienvenue dans la version moderne de "L’Italienne à Alger" ! Si l’opéra d’origine mentionnait le naufrage d’un navire, la mise en scène contemporaine de David Hermann préfère elle un A320. Le contraste entre les époques est au coeur de ce spectacle tonique.

Reportage P.Germain, O.Bouillon, L.Monpiou pour France 3 Lorraine

https://videos.francetv.fr/video/NI_1255879@Culture

Une version moderne et déjantée

Avant la première, sur la scène transformée en chantier, le responsable machiniste Jean-Luc Didier a été obligé de consulter les photos d'origine de l'appareil pour monter correctement la carcasse de l’Airbus. Venues d’un centre de démantèlement en Angleterre, les pièces doivent être très précisément assemblées pour ne pas gêner les artsites durant les représentations. 

"L’Italienne à Alger", opéra bouffe du XIXe siècle, prend ici toute sa dimension comique. Les costumes, étonnants, mélangent sans retenue pièces anciennes, lunettes de soleil et gilets de sauvetage. Tout est fait ici pour marquer le décalage entre les époques et il est difficile de retenir son rire quand les personnages commencent à se déhancher comme des rock stars. 

 

Distribution

Direction musicale : Giuseppe Grazioli
Mise en scène : David Hermann
Décors : Rifail Ajdarpasic
Costumes : Bettina Walter
Lumières : Fabrice Kebour
Masques : Cécile Kretschmar

Isabella : Teresa Iervolino
Elvira : Bianca Tognocchi
Mustafà : Adrian Sâmpetrean
Lindoro : Edgardo Rocha
Taddeo : Omar Montanari
Zulma : Anthea Pichanick
Haly : Christophe Gay

Orchestre symphonique et lyrique de Nancy
Choeur des hommes de l’Opéra national de Lorraine, direction Merion Powell