Un Violon sur le Sable à Royan : quand la musique classique s'invite à la plage

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/07/2009 à 10H48
Un Violon sur le Sable à Royan : quand la musique classique s'invite à la plage

Un Violon sur le Sable à Royan : quand la musique classique s'invite à la plage

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_95027@Culture

Chaque année depuis 22 ans, Royan (Charente) propose 3 concerts classiques et lyriques en partie gratuits. Jusque là, rien d'original. Sauf qu'ici, les concerts ont lieu...sur la plage de la Grande-Conche. L'édition 2009 d'Un Violon sur le Sable se déroule les 20, 22 et 24 juillet 2009. Pour le concert du 22, près de 40 000 spectateurs sont venus écouter les 80 musiciens de l'Opéra de Paris.

En 1987, quand Un Violon sur le Sable fut lancé, la manifestation portait bien son nom. En effet, à cette époque, un seul musicien, Patrice Mondon, de l'Opéra de Paris, jouait en solo, sur la plage, durant une soirée, sur une bande son de Bach. L'année suivante, ce fut un quatuor, puis un orchestre de chambre, puis une vingtaine de musiciens... Aujourd'hui, il sont plus de 80. Le nombre de spectateurs a lui aussi enflé avec les années grâce à une programmation qui mélange oeuvres connues (pour rassurer le public) et oeuvres plus difficiles. Le but, c'est d'alterner et de changer souvent de rythmes pour ne pas lasser le public. Opéra, musiques de films, danse, jazz et même variété : tout y passe. "Ca fait grincer des dents dans le petit monde de la musique classique"  reconnait l'organisateur, Philippe Tranchet. Pas dans celui des musiciens qui eux, en redemandent. Et pour cause : ce n'est pas tous les jours qu'un concert de musique peut rassembler près de 40 000 personnes, de tous âges et de toutes origines sociales. Certains disent d'ailleurs qu'Un Violon sur le Sable est le "Woodstock de la musique classique". Après la flower power, la beach power ?

Chaque soir, l'Orchestre Symphonique du Violon sur le Sable (85 musiciens de l'Opéra de Paris et autre grands orchestres), joue sous la direction de Jérôme Pillement.