Pour ses 50 ans, l'opéra de Limoges s'offre un Carmen sobre et sensible

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 03/01/2014 à 17H57
La cantatrice Annalisa Stroppa a déjà interprété le rôle de Carmen aux côtés de Placido Domingo

La cantatrice Annalisa Stroppa a déjà interprété le rôle de Carmen aux côtés de Placido Domingo

© France3 / Culturebox

L'opéra-théâtre de Limoges présente jusqu'au 7 janvier 2014 l'une des plus belles oeuvres de tragédie lyrique. Pièce magistrale de Georges Bizet, Carmen envoûte encore aujourd'hui. Une onde de sensualité, à la fois solaire et sombre.

Le "Carmen" que propose le metteur en scène Frédéric Roels sur la scène de l'opéra de Limoges est résolument sobre et proche de l'humanité de chaque personnage. Au coeur de bouleversements politiques et sociaux, ils sont profondément blessés et vulnérables. C'est cette fragilité qui les pousse à la perversion amoureuse jusqu'à la mort.

 Reportage en coulisses de  Franck Petit, Rodolphe Augier, Alain Lafeuille

https://videos.francetv.fr/video/NI_141081@Culture

Tout au long du mois de janvier 2014, à l'occasion de son cinquantenaire, l'opéra-Théâtre de Limoges fait la fête à Carmen. Pour débuter l'année, la salle présente donc l'opéra de Georges Bizet du 1er au 7 janvier, puis la compagnie Antonio Gadès propose pour une soirée unique, le 14 janvier, le ballet tiré de l'oeuvre de Prosper Mérimée.