"Owen Wingrave" de Britten pour la première fois en version anglaise à Colmar

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/03/2013 à 12H27
Les solistes de l'Opéra Studio dans "Owen Wingrave"

Les solistes de l'Opéra Studio dans "Owen Wingrave"

© France 3 Culturebox

C’est une première en France : l’opéra de Benjamin Britten « Owen Wingrave » est produit par L’Opéra national du Rhin dans sa langue d’origine, l’anglais. Un vrai défi pour les huit jeunes chanteurs, tous issus de l’Opéra Studio, qui ont dû s’approprier cette langue. Le spectacle sera joué dès le 17 mars au Théâtre municipal de Colmar avant de partir pour Mulhouse et Strasbourg.

Reportage : Géraldine Dreyer, Marie-Noëlle Grimaldi, Joé Gutleben, Amin Ahmed

https://videos.francetv.fr/video/NI_144581@Culture

Benjamin Britten écrivit « Owen Wingrave » pour la BBC en 1970 soit six ans avant sa mort. Il s’inspira pour cela d’une nouvelle éponyme d’Henri James parue en 1892 et qui collait parfaitement au contexte du moment (on était alors en pleine guerre du Vietnam) et au passé de Britten. Le compositeur, pacifiste assumé, refusa, comme Owen, d’être soldat. Britten avait ainsi fui le Royaume-Uni pendant la Seconde Guerre mondiale pour s’exiler à 26 ans aux Etats-Unis. Il fut considéré comme un déserteur à son retour dans son pays natal.

Benjamin Britten est considéré comme le plus grand compositeur d'opéras anglais du XXème siècle

Benjamin Britten est considéré comme le plus grand compositeur d'opéras anglais du XXème siècle

© RIA NOVOSTI

« Owen Wingrave » a déjà été joué dans l’Hexagone (en Alsace notamment en 1996) mais en version française. C'est Britten lui-même qui désirait que ses pièces soient interprétées dans la langue du pays où elles étaient données pour la première fois. Alors qu’on fête cette année le centenaire de la naissance du compositeur, le public alsacien va donc découvrir cette oeuvre dans un anglais adapté au bel canto, chanté par les solistes de l’Opéra Studio. Quant à la mise en scène, elle est signée Christophe Gayral. Et c'est l'Anglais David Syrus qui assure la direction musicale des petits chanteurs de Strasbourg, de la Maîtrise de l’OnR et de l’Orchestre Symphonique de Mulhouse.

"Owen Wingrave" de Benjamin Britten sur un livret de Myfanwy Piper - au Théâtre municipal de Colmar les 17, 19 et 21 mars à 20 - Tarifs de 6 à 48 euros

Les autres dates :  
Théâtre de la Sinne à Mulhouse, le 7 avril à 15 h, les 9 et 11 avril à 20 h 
Opéra à Strasbourg les 4 et 6 juillet à 20 h