Marie Galante : un opéra sur le drame de l'exil signé Kurt Weill à La Criée

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/11/2016 à 15H31
Emilie Pictet dans Marie Galante

Emilie Pictet dans Marie Galante

© France 3 / Culturebox

Le théâtre de La Criée à Marseille propose ce soir une oeuvre rarement jouée : Marie Galante. Cet opéra signé Kurt Weill suit la destinée d'une femme embarquée de force au Panama pour y être prostituée. Cette recréation de l'oeuvre du compositeur allemand permet de découvrir quatre chants inédits.

Kurt Weill a beaucoup collaboré avec Bertolt Brecht mais c'est le roman de Jacques Deval, "Marie Galante", qu'il a adapté en 1934 en signant les parties de chant et d'orchestre.

Kurt Weill était alors Le grand spécialiste du cabaret allemand. A l'arrivée d'Hitler au pouvoir il décide de fuir l'Allemagne nazie. Il passe par la France avant de partir pour les Etats-Unis. C'est là qu'il rencontre Jacques Deval avec qui il se lie d'amitié. Ils décident ensemble d'adapter des textes du dramaturge français.

"Marie Galante" raconte l'histoire tragique d'une jeune femme embarquée depuis Bordeaux pour le Panama où elle va être mêlée à des affaires louches et se prostituer en rêvant d'un retour au pays.

Reportage France 3 Provence-Alpes : J. Bertolotti / S. Garat / R. Bachi / C. Pares

https://videos.francetv.fr/video/NI_859881@Culture


Un orchestre d'une vingtaine de musiciens et solistes issus de l'Orchestre Philharmonique de Marseille accompagne la soprano Emilie Pictet, le baryton Jean-Christophe Maurice et la basse Frédéric Leroy. Entre chaque pièce musicale un texte est lu par Irène Jacob.

Michel Pastore, le directeur artistique et concepteur du spectacle, explique son choix de mise en scène de cette oeuvre si particulière : "J'ai choisi de présenter, avec le roman, la partition de Kurt Weil et non pas la pièce de théâtre qui a été "un four total". L'adaptation théâtrale à l'époque n'était pas bonne, car Jacques Deval ne s'en est pas occupé à l'époque."

"Marie Galante" opéra de Kurt Weill sur un livret de Jacques Deval, création Paris, 1934
Direction Vladik Polionov
Récitante Irène Jacob 
Avec Emilie Pictet soprano, Jean-Christophe Maurice baryton, Frédéric Leroy basse