"Macbeth", "Don Carlos", "Attila" : Lyon à l'heure du Festival Verdi

Jean-Michel Ogier
Par @jmo1512
Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 14/03/2018 à 17H37, publié le 14/03/2018 à 16H54
Une scène de "Macbeth" à l'Opéra de Lyon

Une scène de "Macbeth" à l'Opéra de Lyon

© Jean-Pierre Maurin

"Macbeth", "Don Carlos", "Attila". Trois opéras et un même regard sur le pouvoir, celui de Giuseppe Verdi à qui l'Opéra de Lyon consacre un festival du 16 mars au 6 avril. Pendant ce festival les trois oeuvres seront jouées alternativement sous la baguette du nouveau chef permanent de l'Opéra de Lyon Daniele Rustioni.

A l'annonce d'un Festival Verdi à Lyon, certains s'attendaient peut-être à voir "La traviata" ou "Rigoletto" mais le choix s'est porté sur des oeuvres moins représentées mais qui pouvaient illustrer le regard du compositeur sur le pouvoir. Un regard amer et sans illusion pour "Don Carlos", un regard plein d'énergie et teinté d'espérance dans "Attila" et un regard épique pour "Macbeth".

Une prouesse

Le Festival Verdi est une forme de prouesse car les représentations s'enchaînent d'un soir sur l'autre comme l'explique Serge Dorny le directeur général de l'opéra de Lyon : "Jouer de manière conséacutive trois partitions c'est extrèmement exigeant physiquement mais ça permet d'approfondir l'oeuvre, un langage particulier, et de se l'approprier pour le partager avec le public".

Reportage France 3 Rhône-Alpes : S. Valsecchi / A. Henry / Q. Maury

Des ordinateurs, des écrans emplis de graphiques. Ivo van Hove a choisi de transporter "Macbeth" dans l'univers terrible de Wall Street. Elchin Azizov est Macbeth, Susanna Branchini Lasdy Macbeth. La basse italienne Roberto Scandiuzzi est Banco. Mais il a une double casquette puisqu'il se glisse dans la peau de l'Inquisiteur dans "Don Carlos". Pour ce grand spécialiste de Verdi c'est une performance : "L'un (Banco) termine dans le premier acte dans lequel son rôle est très concentré. L'Inquisiteur lui est dans la deuxième partie de Don Carlos. Le travail de tête est bien concentré dans un timing de deux heures et ça ça aide beaucoup".
 


"Macbeth" les 16, 21, 25, 27 et 31 mars. Les 3 et 5 avril à l'Opéra de Lyon
"Don Carlos" les 17, 20, 22, 24, 28 et 30 mars. Les 2 et 6 avril à l'Opéra de Lyon
"Attila" le 18 mars à l'Auditorium de Lyon