"Les amants de Galerne", "Roméo et Juliette" en Vendée

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/11/2015 à 13H35
"Les amants de Galerne", opéra en trois actes de Jean-Jo Roux et René Queffelec.

"Les amants de Galerne", opéra en trois actes de Jean-Jo Roux et René Queffelec.

© Capture d'image France3/Culturebox

Ce week-end, le Grand Théâtre d’Angers accueille deux représentations de l’opéra les "Amants de Galerne". Un drame lyrique de Jean-Jo Roux, sur un livret de René Queffelec, qui raconte une histoire d’amour impossible sur fond de Guerre de Vendée.

L’opéra en trois actes "Les amants de Galerne" est une création de 2015. Cette œuvre  contemporaine est le fruit de cinq ans de travail entre le compositeur et chef d’orchestre angevin Jean-Jo Roux et l’auteur nantais René Queffelec. Elle a été jouée  pour la première fois en juillet dernier au Centre Culturel de Baugé, dans le Maine-et-Loire. Les 140 artistes du spectacle seront à nouveaux sur scène dans la région des Pays de la Loire samedi et dimanche au Grand Théâtre d’Angers.

Reportage : E.Aubron / V. Raynal / Y. Quesnel 

https://videos.francetv.fr/video/NI_566680@Culture

Une paysanne amoureuse d’un Républicain 

L’opéra "Les amants de Galerne" plonge le public au cœur de la guerre de Vendée. Nous sommes en 1793, à Saint-Florent-le-Vieil (Maine-et-Loire). La guerre civile oppose les Républicains aux Royalistes. Au milieu de ce chaos nait une idylle interdite. Un amour impossible entre une petite paysanne et un jeune Républicain. "C’est un petit peu l’histoire de Roméo et Juliette revisitée pendant la guerre de Vendée", résume la soliste Mathilde Lemaire qui interprète Louise, la jeune paysanne.

Un opéra porté par des bénévoles

Deux heures de spectacle, 140 artistes sur scène, cette aventure lyrique n’aurait pas pu voir le jour sans l’implication des habitants de la région. Choristes, chanteurs, musiciens, la plupart des participants au spectacle sont des bénévoles. Des Ligériens qui ont souhaité s’investir pour "le plaisir d’être ensemble, de vivre quelque chose de particulier" explique l’une des bénévoles. Ce chef d’œuvre musical mobilise donc les musiciens de Scènefonia, un ensemble philharmonique que dirige Jean-Jo Roux, la chorale Maîtr’onomes et le Chœur Lyrique Angevin  ainsi qu’une association Aria Opéra, spécialement créée pour produire ce spectacle. Le budget global de cet opéra, financé à 40% par le mécénat, s’élève à 80.000 euros, ce qui représente 10% du cout d’un opéra classique.
 
"Les Amants de Galerne", samedi 28 novembre 2015 – 20h et dimanche 29 novembre 2015 – 15h30 
Grand Théâtre d’Angers 
Tarifs : 10 à 30 € - Réservations : Grand Théâtre au 02 41 24 16 40