Opéra disponible en replay entre le 13/03/2017 et le 13/03/2018.

"Le retour d'Ulysse dans sa patrie" de Claudio Monteverdi

Des dieux et des Hommes incarnés par des interprètes exceptionnels peuplent la scène du Théâtre des Champs-Elysées.

Créé en 1640, "Le retour d'Ulysse dans sa patrie" intitulé "Il ritorno d'Ulisse in patria" dans sa langue originale est une œuvre mythologique singulière et subtile. Ultrasensible, elle traite avec lyrisme et profondeur de sujets humains : L'amour, la foi, la fidélité.

Ulysse revient !
La guerre de Troie a eu lieu... Ulysse n’a qu’un souhait, rentrer chez lui pour retrouver femme (Pénélope) et enfant (Télémaque). La chaste Pénélope de son côté, harcelée par ses prétendants, se languit d’Ulysse, son unique amour. Notre héros mythique, aidé par la déesse Minerve, entame alors, déguisé en vieillard, la longue route qui le sépare de sa patrie. 
Tout au long de ce périple, le compositeur Claudio Monteverdi (1567-1643) nous offre avec ce second opéra un voyage musical émouvant chargé d'humanité.

Un casting de choix
Du côté des chanteurs, le rôle d’Ulysse est tenu par un des ténors stars, le franco-mexicain Rolando Villazon considéré à ses débuts comme le « ténor du XXIe siècle » ou le « nouveau Placido Domingo ». La mezzo-soprano Magdalena Kožená particulièrement à l’aise dans le répertoire baroque, tient le rôle de Pénélope, épouse torturée par l’absence de son bien aimé. Réclamée par les plus prestigieuses salles ou manifestations, elle a collaboré avec d'éminents artistes de son époque tels que Pierre Boulez, Gustavo Dudamel, Daniel Barenboim. De remarquables chanteurs partagent avec eux la scène du Théâtre des Champs-Elysées, parmi lesquels se trouvent Anne-Catherine Gillet et Katherine Watson en déesses grecques, Mathias Vidal (Télémaque), en passant par Jörg Schneider en Irus affamé ou Kresimir Spicer tenant le rôle du bienveillant Eumée.

Le Théâtre des Champs-Elysées accueille, pour accompagner tous ces artistes, l’ensemble baroque Le concert d'Astrée fondé en 2000 par Emmanuelle Haïm sa directrice musicale. Titulaire d’une Victoire de la musique classique dans la catégorie « ensemble de l’année » en 2003, il est encensé par le public et par la critique aussi bien pour ses nombreux enregistrements que pour ses prestations scéniques. L’ensemble diversifie également ses prestations et mène un travail de fond de sensibilisation du public à la musique.


La mise en scène pop et contemporaine de cet opéra datant du XVIIe siècle est signée Mariame Clément. En 2004, elle effectue sa première mise en scène à l’Opéra de Lausanne. Depuis, elle a exporté avec succès son travail et sa renommée dans le monde entier.

Distribution

  • Date 09 mars 2017
  • Durée 3h 15min
  • Production Caméra Lucida, Théâtre des Champs Elysées Radio France avec le participation de Medici
  • Réalisation François-René Martin
  • Metteur en scène Mariame Clément
  • Chef d'orchestre Emmanuelle Haïm
  • Orchestre Le concert d'Astrée
  • Lumière Bernd Purkrabek
  • scénographie et costumes Julia Hansen
  • Solistes Rolando Villazón Ulysse Magdalena Kožená Pénélope Katherine Watson Junon Kresimir Spicer Eumée Anne-Catherine Gillet L’Amour / Minerve Isabelle Druet La Fortune / Mélantho Maarten Engeltjes La Fragilité humaine / Pisandre Callum Thorpe Le Temps / Antinoüs Lothar Odinius Jupiter / Amphinome Jean Teitgen Neptune Mathias Vidal Télémaque Emiliano Gonzalez Toro Eurymaque Jörg Schneider Irus Elodie Méchain Euryclée
A lire aussi