"Le Pavillon d'or", un opéra inspiré de Mishima pour la première fois en France

Par @Culturebox
Publié le 21/03/2018 à 14H45
L'opéra National du Rhin présente "Le pavillon d'or" adapaté du roman de Mishima

L'opéra National du Rhin présente "Le pavillon d'or" adapaté du roman de Mishima

© France 3 / Culturebox

A l'occasion du festival "Arsmondo Japon", l'Opéra du Rhin présente à Strasbourg "le Pavillon d'or". Il s'agit d'un opéra méconnu, inspiré du célèbre roman de Yukio Mishima. Le spectacle, présenté jusqu'au 3 avril à Strasbourg, partira ensuite sur la scène de la Filature à Mulhouse les 13 et 15 avril 2018. Une première en France.

Strasbourg vit au rythme du Japon jusqu'au 15 avril avec son festival "Arsmondo Japon". L'occasion pour les amateurs du pays du soleil levant de redécouvrir la vie du célèbre auteur japonais Mishima autour de son œuvre. L'opéra National du Rhin présente une adaptation de son roman "Le Pavillon d’or". Une interprétation musicale créée en 1976  par la Deutsche Opera de Berlin jamais montée en France. L'opéra, mis en scène par le Japonais Amon Miyamoto, est accompagné par les chœurs de l'OnR, placés sous la baguette du Britannique Paul Daniel, qui dirigera l'Orchestre philharmonique de Strasbourg.

Reportage : O. Stephan / A. Rapp / X. Brand

La naissance du "Pavillon d'or" 

Le roman de Mishima raconte l'histoire d'un jeune moine bouddhiste qui dans "un geste fou" met le feu à "un temple exceptionnel de Kyoto ayant traversé les siècles et les guerres", ce Pavillon d'or "monument emblématique du Japon éternel" qui donne son nom à cet opéra. Inspiré par ce fait divers, l’auteur Yukio Mishima publie son roman "Le Pavillon d’Or" dans les années 50. Le compositeur Toshiro Mayuzumi, un ami de l’écrivain, s’empara de cette histoire pour en faire un opéra, qui passionna les foules dès les années 70 et sa première représentation à Berlin. 
Pavillon d'or Opéra du rhin strasbourg

© France 3 / Culturebox

Une musique cinématographique

Créée par le compositeur Toshiro Mayuzumi, un ami de l’écrivain, la musique de cette histoire instaure un rythme haletant à l'intrigue. Mélange de contemporain, d'orient et d'occident, c'est quasi cinématographique. "Il y a ces timbales, ces gongs, ces tamtam et beaucoup de xylophones, il a traduit les couleurs, les rythmes, les sentiments et la culture de son esprit japonais dans un théâtre de l'ouest", souligne le chef d’orchestre Paul Daniel. Cet opéra passionna les foules dès les années 70 et sa première représentation à Berlin

Autour de Mishima

"Rêvé" par l'actuelle direction de l'opéra strasbourgeois, la première édition du festival "Arsmondo Japon" entend explorer les multiples facettes du Japon traditionnel à travers l'art et la littérature en la "personne fascinante" de Mishima, souligne la directrice générale de l'OnR, Eva Kleinitz.
Yukio Mishiama 

Yukio Mishiama 

© Arsmondon Japon - Opéra National du Rhin
Poète, romancier, auteur de pièces de théâtres, il fut pressenti pour le Nobel de littérature avant son suicide en 1970. Le parcours "Mishima et Le Pavillon d’or" est conçu en trois étapes : découvrir et resituer la vie de Mishima dans le contexte du Japon d’après-guerre ; l’histoire du Pavillon d’or, monument emblématique du Japon éternel, et sa place dans l’œuvre de Mishima ; enfin les différentes adaptations du roman au cinéma et au théâtre. 

Les kimonos créés à l'OnR pour le festival, partiront ensuite pour le Japon pour une série de spectacles à Tokyo en 2019.

"Le Pavillon d'or" d’après le roman de Yukio Mishima - les 21, 24, 27,29 mars 2018 à Strasbourg à 20h et les 13 et 15 avril à la Filature de Mulhouse.

Opéra en trois acte 
Livret de Toshiro Mayuzumi et Claus H. Henneberg
Créé le 23 juin 1976 au Deutschen Oper Berlin
Paul Daniel, direction musicale
Amon Miyamoto, Mise en scène