L'opéra "La petite renarde rusée" émerveille tous les publics de Lille

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/01/2014 à 18H12
Un tableau de "La petite renarde rusée"

Un tableau de "La petite renarde rusée"

© France3/culturebox

Jusqu’au 7 février, l’opéra de Lille présente « la petite renarde rusée » d’après l’œuvre du compositeur tchèque Léos Yanatchek avec la maîtrise des enfants de Wasquehal sur une mise en scène de Robert Carsen.

Reportage : Jean-Jacques Régibier et Sergio Rosenstrauch

https://videos.francetv.fr/video/NI_141769@Culture

"La Petite Renarde rusée" est née en 1923 de l’enthousiasme du compositeur tchèque pour une chronique illustrée, sur la vie d’un renard à moitié domestiqué et de son village.
Cette relation entre l’animal et les hommes  permet d’aborder les rapports de domination, de puissance et de révolte ainsi que le cycle éternel de la nature où tout recommence sans vraiment changer.
Dans ce conte, il n’y a qu’un seul langage commun, celui du chant et de la musique.
La petite renarde rusée à l'Opéra de Lille © France3/culturebox
Selon le chef d’Orchestre de Lille, « on est partagé entre le sentiment froid et terrifiant de puissance, et le romantisme de l’amour ».La renarde capturée par un garde chasse essaye de pousser les poules à se révolter contre leur coq et elle finit par s’enfuir. Elle tombera amoureuse d’un beau renard et auront beaucoup de renardeaux, mais eux aussi devront se battre contre les chasseurs, tout comme leur mère avant eux.
Cet opéra en 3 actes est un conte accessible aux enfants. Une fable qui a aussi sa morale, la plus cruelle, celle de l’éternel recommencement. 

"La petite renarde rusée" est présentée jusqu'au 7 février 2014 à l'opéra de Lille.