Dirigée par Raphaël Pichon, cette production du festival d'Aix met à l'honneur les plus belles cantates de Bach

Bach a composé plus de deux cents cantates, notamment pour la paroisse de Leipzig où sa fonction de Cantor réclamait qu’il en écrive une par semaine.

Ces œuvres pour quelques instruments et chanteurs, sur des textes tirés de la Bible ou de la poésie piétiste, sont bâties sur une véritable dramaturgie spirituelle. Celle-ci inspire aujourd’hui Katie Mitchell, femme de théâtre britannique fascinée par Bach dont elle a déjà mis en scène la Passion selon Saint-Mathieu, et le chef d’orchestre Raphaël Pichon, autre admirateur du Cantor de Leipzig. Tous deux revisitent les rivages de ces cantates afin d’en exalter la théâtralité et l’énergie vitale en perpétuel dialogue avec la mort.

Distribution

  • Date 16 juillet 2014
  • Durée 1h 30min
  • Genre Opéra / Classique
  • Production Idéale Audience avec la participation du Festival d’Aix-en-Provence, de France Télévisions Culturebox, Medici, Arte Concert et avec le soutien de la Fondation KT Wong
  • Réalisation Christian Leblé
  • Compositeur Jean-Sébastien Bach
  • Metteur en scène Katie Mitchell
  • Chef d'orchestre Raphaël Pichon
  • Orchestre Académie européenne de musique
  • Scénographie, costumes Vicki Mortimer
  • Chanteurs Frode Olsen (le père), Aoife Miskelly (soprano), Eve-Maud HHubeaux (mezzo-soprano), Rupert Charlesworth (ténor), Andri Björn Robertsson (basse)