Monstre et séducteur, "Don Giovanni" de Mozart ouvre la saison de l'opéra de Nancy

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 03/10/2017 à 20H08, publié le 03/10/2017 à 17H03
Don Giovanni  le séducteur

Don Giovanni  le séducteur

© opéra Nancy Lorraine

L'opéra de Nancy a choisi d'ouvrir sa saison 2017/2018 avec celui que Wagner appelait l'opéra des opéras, le "Don Giovanni" de Mozart, créé à Aix-en Provence. La mise en scène est signée Jean-François Sivadier, sous la direction musicale de Rani Calderon. C'est André Schuen qui incarne Don Giovanni.

En juillet dernier, la création de "Don Giovanni" avait été un temps fort du festival d'Aix-en-Provence. L'opéra national de Lorraine, coproducteur du spectacle, accueille cette création mise en scène par Jean-François Sivardier jusqu'au 10 octobre.

Reportage France 3 Lorraine : S. Robert / L. Gravel / E. Targe

https://videos.francetv.fr/video/NI_1089333@Culture

Un horrible monstre ou un "mec" intéressant ?

Dans "Amadeus", Milos Forman fait de la figure de Don Giovanni le double de Mozart rompu à tous les plaisirs et condamné à la folie. Pour le metteur en scène Jean-François Sivadier, Don Giovanni est un personnage qui parle à tout le monde parce que il est un espace de projection : "On ne peut pas savoir qui c'est Don Giovanni. Chez Molière et chez Mozart c'est avant tout un corps qui parle. On ne sait jamais s'il ment, s'il est sincère, s'il fait semblant d'être sincère. On ne sait jamais s'il a la tête vide, si c'est un intellectuel ou un grand penseur. C'est comme si à chaque fois Molière et Mozart posaient la question au public à la fin : qu'est ce que tu as vu ? Un horrible monstre ou un mec intéressant ? Un séducteur ? Queqlqu'un qui t'a fait rêver ?"

Mettre en scène le corps de Mozart

On sait que Mozart était obsédé par le plaisir, la liberté et la mort. Pour monter "Don Giovanni", Jean-François Sivadier s'est attaché aux motivations du génial compositeur : "Qu'est ce qui fait qu'il écrit ça à 31 ans ? Comment va-t-il résoudre certaines questions du mythe ? L'idée c'était d'essayer de le traquer (Mozart) sur le plateau; mettre en scène le corps de Mozart écrivant sur le plateau. Cette question m'intéresse énormément. Elle est infinie pour les chanteurs".


Direction musicale      Rani Calderon
Mise en scène            Jean-François Sivadier

Don Giovanni             Andrè Schuen
Leporello                    Nahuel di Pierro
Donna Anna               Kiandra Howarth
Donna Elvira              Yolanda Auyanet
Don Ottavio                Julien Behr
Zerlina Francesca      Aspromonte
Masetto Levente        Páll
Le commandeur         David Leigh