Chants cosaques dans l'été musical en Bergerac

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 31/07/2009 à 11H54
Chants cosaques dans l'été musical en Bergerac

Chants cosaques dans l'été musical en Bergerac

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_478985@Culture

Le festival L'été musical en Bergerac bat son plein dans le Périgord, jusqu'au 14 août 2009. Ce soir-là, les programmateurs proposaient des chants liturgiques, avec le spectacle "Kouban, le mythe cosaque", dans l'église abbatiale de Cadouin. L'été musical en Bergerac est un festival qui existe depuis 21 ans. Il s'installe dans des châteaux, des abbayes ou des bastides du Périgord, et propose une programmation riche et variée, le temps d'une quinzaine de soirées. Gospel, Jazz, classique,  récitals et orchestres, de nombreux autres rendez-vous suivront au cours de l'été 2009.

Le mot qui donne aujourd'hui en français "Cosaque", "Kazak", signifie homme libre. il s'agissait à l'origine d'une population semi nomade, d'origine tatare ou slave. Ses membres oeuvraient au XVème siècle en bandes armées, comme des mercenaires, qui surveillaient les frontières moscovite, ukrainienne, polonaise ou lituanienne, en échange de blé ou d'autres nourritures. De nombreux paysans qui fuyaient leurs conditions de vie venaient grossir leurs rangs. Ils se sont organisés en communautés, au fil des ans et des siècles, sous forme de démocratie militaire. Leur autonomie s'est peu à peu réduite pour ressembler au XIXème siècle à une armée régulière au service de la Russie. Une situation qui a pris fin avec la révolution d'octobre à laquelle ils se sont opposés.