Andreas Scholl revient à Beaune pour les 35 ans du festival d'opéra baroque

Par @Culturebox
Publié le 18/07/2017 à 17H24
Andreas Scholl et l'orchestre de l'Academia Bizantina d'Ottavio Dantone

Andreas Scholl et l'orchestre de l'Academia Bizantina d'Ottavio Dantone

© France 3 / Culturebox / capture d'écran

Celui qui avait été révélé à 26 ans au festival international d'art baroque de Beaune est aujourd'hui l'un des contreténors les plus reconnus dans le monde. Andreas Scholl est revenu pour célébrer les 35 ans du festival, avec au programme un florilège d'airs d'opéras et de musique sacrée. Jusqu'au 30 juillet, Beaune est le rendez-vous estival de l'opéra baroque à ne pas manquer.

De Bach à Haendel, en passant par Purcell et Dowland, la Basilique Notre-Dame a vibré dimanche dernier au rythme de la voix puissante et cristalline du contreténor allemand. Retentissant dans cet édifice du XVIIe siècle aux confins de l’architecture romane et gothique, ce récital a ému les mélomanes venus du monde entier pour l’écouter.

Il y a là-dedans une tristesse qu’on ne retrouve même pas dans la musique romantique

Spectateur venu écouter Andreas Scholl ce dimanche 16 juillet

Reportage : C. Jouret / G. Talon / S. Verrier / C. Zappala

https://videos.francetv.fr/video/NI_1040325@Culture

Comme à son habitude, Andreas Scholl était accompagné de son orchestre favori, l’Academia Bizantina d’Ottavio Dantone. Reconnu dans le monde entier, il chante sous la direction des chefs les plus réputés parmi lesquels le contreténor et chef d'orchestre René Jacobs, Philippe Herreweghe ou encore William Christie.  

Redécouvrir les instruments baroques

Ce festival d’opéra baroque est aussi l’occasion de (re)découvrir des instruments d’époque à la sonorité particulière. Le violoniste Alessandro Tampieri explique la spécificité de son violon. "Le violon baroque utilise des cordes en boyaux d’agneau ou de bœuf à la différence des violons modernes dont les cordes sont en acier". L’archet baroque est par ailleurs plus léger, ce qui donne un son presque similaire à la voix, témoigne-t-il.
Les violonistes de l'Academia Bizantina

Les violonistes de l'Academia Bizantina

© France 3 / Culturebox / capture d'écran

Mozart et Rossini au programme

Karine Deshayes fait partie des cantatrices françaises se produisant sur les plus grandes scènes mondiales. Le 28 juillet, elle interprètera les airs des héroïnes prenant vie dans les opéras de Rossini : Rosina du Barbier de Séville, Angelina de Cendrillon ou bien Desdémone d’Otello.
Enfin, c’est le tandem René Jacobs - B’Rock qui aura l’importante tâche de clôturer cette 35ème édition. Le 30 juillet, ils exploreront au moins trois des opéras les plus populaires de Mozart, Don Giovanni, Les Noces de Figaro et la Flûte Enchantée.

Considéré comme le Salzburg du baroque, le festival international de Beaune ravit chaque année des milliers d’amateurs de musique baroque. La programmation dans son intégralité est à découvrir sur le site officiel.
Affiche officielle

Affiche officielle

© Festival international d'opéra Baroque de Beaune