Festival d'Aix-en-Provence : Rokia Traoré chante le prologue de "Didon et Enée" écrit par Maylis de Kerangal

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/07/2018 à 15H54, publié le 05/07/2018 à 15H46
Rokia Traoré dans "Didon et Enée" de Purcelle, Aix-en-Provence, le 03/07/18

Rokia Traoré dans "Didon et Enée" de Purcelle, Aix-en-Provence, le 03/07/18

© BERTRAND LANGLOIS / AFP

Le festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence célèbre son 70e anniversaire. Parmi les trésors de la programmation, la version du célèbre opéra de Purcell "Didon et Enée" du metteur en scène Vincent Huguet. Il a confié à la romancière Maylis de Kerangal l'écriture d'un nouveau prologue, interprété par la chanteuse malienne Rokia Traoré. A voir jusqu'au 23 juillet.

C'est l'un des grands classiques de l'opéra baroque. L'oeuvre d'Henry Purcell, composée en 1689, est aussi l'une des plus courtes du répertoire. Une heure pour raconter la rencontre, la passion et la tragédie qui séparera deux grands exilés, Didon et Enée. 

Pour comprendre l'histoire de Didon avant son arrivée à Carthage, le metteur en scène Vincent Huguet a souhaité rajouter un prologue, la partition de celui écrit par Purcell ayant disparu. Il a fait appel à la romancière Maylis de Kerangal, à qui l'on doit notamment "Réparer les vivants" (éditions Verticales) et à la chanteuse malienne Rokia Traoré. 

France 3 Provence-Alpes : G. Milliet-Bouquet / X. Schuffenecker / L. Patris De Breuil

https://videos.francetv.fr/video/NI_1261773@Culture

La reine de Carthage et un Troyen en exil, qui a pour mission de fonder Rome. "Didon et Enée" racontent la passion et la séparation de deux exilés présentée. Au festival lyrique d'Aix-en-Provence, le couple maudit est interprété par la chanteuse sud-africaine Kelebogile Pearl Besong et par le baryton américain Tobias Grennhalgh.  

Une édition anniversaire

Le festival d'art lyrique fête ses 70 ans. Pour l'occasion, la programmation est centrée sur deux thèmes importants du répertoire, le sentiment amoureux et la relation au passé. Outre "Didon et Enée", "L'ange de feu", "La flûte enchantée" et Ariane à Naxos" représentent bien ces thèmes. Des concerts à découvrir jusqu'au 24 juillet.