Un alto Stradivarius aux enchères pour 32,6 millions d’euros

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/04/2014 à 18H44
David Aaron Carpenter et le Mac Donald de Stardivarius © France 3

Fin juin, la maison de ventes Sotheby’s mettra aux enchères par soumission cachetée un alto Stradivarius de 1719 dont le prix de départ est estimé à 45 millions de dollars (32,6 millions d’euros).

Reportage : E.Cornet, L.Harper et C.Labasque

https://videos.francetv.fr/video/NI_147025@Culture

 Le prix de cet instrument est dû à sa qualité – il est très bien conservé malgré ses 295 ans et son vernis, le fameux vernis Stradivarius dont la composition est toujours inconnue, est encore en parfait état - mais surtout à sa rareté. Antonio Stradivarius dont l’atelier a fabriqué plus de 600 violons et 50 violoncelles, n’a produit que 10 altos. 9 sont la propriété de musées ou de fondations. Celui-ci est le seul à se retrouver sur le marché. Il s’agit du Mac Donald, du nom de l'un de ses propriétaires, Godfrey Bosville, baron Mac Donald III, qui l'acheta vers 1820.
Gros plan sur un chef d'oeuvre © France 3
"Depuis 1954, il n'y a pas eu de Stradivarius en vente dans le monde. Il est resté près de 300 ans sans être restauré car Stradivarius a créé le violon parfait, contrairement à d'autres instruments de musique, comme la flute ou le piano qui ont connu des avancées technologiques pour obtenir le son le plus pur", explique l'expert Tim Ingles présentant le précieux instrument. "Ce type d'événement n'arrive qu'une fois dans une vie!".
Antonio Stradivari à son atelier © France 3
Fabriqué par Antonio Stradivari en 1719, son précédent propriétaire était l’un des membres du Quartet Amadeus aujourd’hui décédé.
Selon Sotheby's, une vente à 45 millions de dollars marquerait un nouveau record pour un instrument de musique. Le record actuel est détenu par le violon "Lady Blunt", lui aussi un Stradivarius de 1721, vendu 15,9 millions de dollars (11,5 millions d’euros) en juin 2011 par la Nippon Music Foundation lors d'une vente en ligne pour lever des fonds après le séisme au nord-est du Japon et en faveur du Tsunami Relief Fund.
Le précédent propriétaire du Stradivarius Mac Donald © France 3
On apprend la tenue de cette vente quelques jours après la publication d’un rapport selon lequel les instruments actuels imitent les célèbres violons italiens et n’auraient rien à leur envier. Sauf qu’aucun violon actuel ne peut prétendre atteindre des sommes aussi considérables.
Les acheteurs potentiels ont jusqu’au 26 juin pour faire des offres.