"Sacrées Journées de Strasbourg" : la musique pour seule religion

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/11/2014 à 12H41
La cathédrale de Strasbourg, l'un des lieux de concert des "Sacrées journées".

La cathédrale de Strasbourg, l'un des lieux de concert des "Sacrées journées".

© France 3

Jusqu'au 11 novembre à Strasbourg, les "Sacrées journées" vont faire tomber les barrières entre les différentes religions. Le festival créé en 2010 par des passionnés de la musique sacrée offre aux spectateurs des moments d'une rare intensité, avec notamment un hommage à un maître soufi dans l'enceinte exceptionnelle de la cathédrale de Strasbourg qui fêtera son millénaire en 2015.

Reportage : S.Malal / T.Sitter / M.Perroud

https://videos.francetv.fr/video/NI_153227@Culture

À l'heure où le fanatisme religieux divise les hommes, voilà un festival qui fait du bien. "Les Sacrées journées de Strasbourg" mettent le monde au diapason. Chants chrétiens, juifs, musulmans, bouddhistes ou hindouistes... Ici, la religion ne divise pas, elle rassemble.

Cette année, seize artistes ou groupes musicaux ont répondu à l'appel de paix lancé par les organisateurs. Ainsi pourra-t'on voir l'Iranien Alireza Ghorbani rendre hommage au maître soufi Rûmi en la cathédrale de Strasbourg. Autre moment fort, ces chants de tradition juive dans la Grande Mosquée. Une réponse harmonieuse et magnifique à l'obscurantisme et à la violence qui sévissent dans le monde. 

"Les Sacrées journées de Strasbourg", concerts et rencontres jusqu'au 11 novembre dans les principaux édifices religieux de la ville. Le programme complet est à découvrir sur le site de l'événement.