"Passe ton Bach d'abord" : un cru très prometteur pour les 10 ans du festival

Par @Culturebox
Mis à jour le 01/06/2018 à 17H15, publié le 01/06/2018 à 17H13
Le festival "Passe ton Bach d'abord" se déroule à Toulouse du 1er au 3 juin 2018

Le festival "Passe ton Bach d'abord" se déroule à Toulouse du 1er au 3 juin 2018

© Festival Passe ton Bach d'abord

Toulouse fête cette année les dix ans du festival "Passe ton Bach d'abord". Une édition-anniversaire qui propose de faire un petit "Flash Bach" en invitant des artistes qui ont marqué les précédentes programmations. Baroque, hip hop ou rock, jusqu'au 3 juin, la ville rose revisite le répertoire du compositeur allemand et promet aussi des inédits.

Depuis dix ans, le festival "Passe ton Bach d'abord" et l'ensemble de musique Baroque de Toulouse font honneur à Jean-Sébastien Bach. Un rendez-vous chaque année marqué par des réinterprétations originales de la musique du compositeur. Décomplexée et légère, elle s'écoute même en toute simplicité dans le Couvent des Jacobins où une bille de bois offre aux visiteurs l'un des plus beaux airs de Bach.  

Reportage : C. Sardain / J. Pigneux / C. Willocq

https://videos.francetv.fr/video/NI_1244981@Culture

"Flash Bach"

Cette année, les artistes invités revisitent le répertoire de Bach dans divers styles musicaux. Jazz, rap, rock ou classique, les spectateurs auront aussi plaisir à revoir des ensembles qui ont le plus marqué le festival des précédentes éditions. Les deux jeunes violonistes qui ont enchanté "La Passion Selon Saint Matthieu" reviennent jouer le double concerto en ré mineur de Bach avec l'Ensemble baroque de Toulouse. Le public réentendra aussi pour l'ouverture la violoncelliste Ophélie Gaillard et le danseur hip-hop Ibrahim Sissoko.
Ensemble Baroque de Toulouse

Ensemble Baroque de Toulouse

© EBT

Le bon cru du Bach 2018 

Côté nouveauté, les organisateurs ont aussi convié des inédits. Interviewé par La Dépêche, Michel Brun promet une affiche  très éclectique. L'Ensemble La Fenice fondé et dirigé Jean Tubery se produira pour la première fois au festival en quatuor les 2 et 3 juin à la Chapelle des Carmélites. Le trompettiste Bernard Soustrot également. Il  donnera deux concerts au Musée des Augustins en compagnie de l'organiste Jean Dekyndt, directeur du Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse. On découvrira aussi les jeunes musiciens du groupe de musiques actuelles Host dans une création autour de Jean-Sébastien Bach.
Høst est un quartet aventureux qui mélange à la fois le jazz et le post rock, pour le festival, les musiciens ont travaillé sur des extraits de "La Passion selon Saint Matthieu"

Høst est un quartet aventureux qui mélange à la fois le jazz et le post rock, pour le festival, les musiciens ont travaillé sur des extraits de "La Passion selon Saint Matthieu"

© Host

Bach ouvert à tous

Lorsqu'en 2008, Michel Brun décide de créer un festival entièrement dédié à Jean-Sébastien Bach c'est avant tout pour rendre accessible à tous cette musique.  Le temps d'un week-end, Bach prend place dans la ville rose. Messe, cantate, motets ou sonates, tout l'univers musical de Bach investit des lieux patrimoniaux ou insolites comme des cafés du coin de la rue.