Luis Mariano aurait eu cent ans ce 13 août

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 06/08/2014 à 18H47
Luis Mariano dans "Le Chanteur de Mexico"

Luis Mariano dans "Le Chanteur de Mexico"

© LIDO/SIPA

Des hommages à Luis Mariano sont rendus un peu partout en France à l'occasion de ce centenaire, notamment au Pays basque. A Arcangues, village des Pyrénées-Atlantiques où le chanteur vécut à partir de 1960 jusqu'à sa mort, son souvenir est toujours très vivace, entretenu par la curiosité des fans et des touristes.

Reportage : M. Vial / N. Berthier, J. Dejode

https://videos.francetv.fr/video/NI_150945@Culture

Luis Mariano aurait eu 100 ans ce 13 août. Sa mère, superstitieuse l'aurait déclaré né le 12 ! Mais 12 ou 13, quelle importance ? Les stars ne sont-elles pas éternelles ?

Depuis ce 14 juillet 1970, jour où il quitte définitivement la scène, la tombe du "Prince de l'opérette" est régulièrement fleurie. L'office du tourisme d'Arcangues, le village où Mariano a vécu, estime à environ 40.000 le nombre de visiteurs qui viennent chaque année en pélerinage.

Le 13 août, date du centenaire de sa naissance, il y a eu bien entendu de l'animation dans le village. On se pressait autour de Patxi, l'ancien chauffeur et ami de Luis. Lui serrer la main, c'était un peu se rapprocher de l'idole...

Reportage : René Garat, Fabien Cordier et Ramuntxo Violet

https://videos.francetv.fr/video/NI_151137@Culture

Après avoir été longtemps considéré comme passé de mode, désuet voire ringard, Luis Mariano est redevenu tendance. Tout le monde a au moins une fois entendu l'une de ses chansons...

https://videos.francetv.fr/video/NI_151079@Culture

Roberto Alagna lui a déjà rendu hommage, et aujourd’hui, un jeune ténor comme Mathieu Sempéré n’hésite pas à reprendre ses titres. Et contrairement à ces chanteurs qui avaient tendance à imiter voire caricaturer Mariano, lui n’a pas honte de reprendre ses chansons et de les mettre le plus simplement du monde dans sa voix.

Images : A. Boutin

https://videos.francetv.fr/video/NI_150857@Culture

Au Pays basque, où Luis Mariano fait partie du patrimoine immatériel, les hommages se multiplient. Le premier d’entre eux a eu lieu le 6 août à Sarre, village des Pyrénées-Atlantiques, avec le ténor Michel Tellechea accompagné par José-Luis Azkue, qui fut le pianiste de Mariano. Le 9 août, un char Luis Mariano a participé à l’Euskal Jaia d’Irun, fête basque précédant celle d’Hendaye.

Reportage : Perrine Durandeau, Sandrine Estrade et Ramuntxo Violet

https://videos.francetv.fr/video/NI_150825@Culture


Dans le sketch ci-dessous, Luis Mariano s'inquiète de l'absence du Pays basque sur les antennes de la télévision "parisienne". Une préoccupation qui est restée longtemps d'actualité...

https://videos.francetv.fr/video/NI_151077@Culture

Luis Mariano est décédé des suites d'une hépatite le 14 juillet 1970. Depuis 44 ans, sa tombe est toujours fleurie et la visite au cimetière d'Arcangues est au programme de nombreux tour-opérateurs.

Reportage : S.Deschamps, E.Galerne, F.Bétat

https://videos.francetv.fr/video/NI_150859@Culture


Le chanteur d'opéra Roberto Galbès avoue avoir découvert Luis Mariano à l'âge de neuf ans. Tellement impressionné, il a dit à ses parents qu'il serait "Mariano ou rien" ! Il est devenu Roberto Galbès et il rend hommage à celui qui a décidé de sa carrière, le 13 août, par une représentation de "Violettes Impériales", l'un des grands succès de Luis Mariano.

Reportage : Perrine Durandeau, Emmanuel Galerne et Fabienne Lanusse

https://videos.francetv.fr/video/NI_150861@Culture


Une "promenade avec Luis Mariano", lors d'une journée de reconstitution historique, était programmée le 13 août, à 20 heures. Mathieu Sempéré était le même jour aux arènes de Bayonne avec la participation exceptionnelle du ténor Vincent Niclo.

Reportage : Perrine Durandeau, Emmanuel Clerc et Gérard Haristoy

https://videos.francetv.fr/video/NI_151139@Culture

Enfin, une soirée opérettes "De Irun al mundo", aura lieu le 16 août à 22 heures à Irun au Pays basque.