Le premier concert du pianiste surdoué Kit Armstrong en son église

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/06/2014 à 18H09
Kit Armstrong lors du concert inaugural

Kit Armstrong lors du concert inaugural

© France 3 / Culturebox

À 22 ans, le pianiste virtuose anglo-taiwanais Kit Armstrong vient de donner son concert inaugural dans une église désaffectée d'Hirson, dans l'Aisne, qu'il a achetée et remise en état avec l'aide de la municipalité. Compositeur depuis l'âge de 10 ans, ce surdoué poursuit également des études de mathématiques pures.

C'est avec une chaleur tout en retenue et une humilité très sympathique que Kit Armstrong accueille les spectateurs de son premier concert donné en l'ancienne église Sainte-Thérèse-de-l'Enfant-Jésus d'Hirson, une petite commune de l'Aisne. Ce jeune homme anglais et taiwanais s'exprime alors dans un français très honorable. Il est doué pour les langues.

Et c'est d'ailleurs peu de dire que ce jeune homme au visage encore adolescent est un surdoué multidisciplinaire. Cet excellent interprète est en effet compositeur depuis sa plus tendre enfance (il fut à 7 ans le plus jeune élève de la prestigieuse école Chapman, en Californie). En plus de suivre des cours dans les plus grands instituts musicaux tels que la Royal Academy of Music ou l'Imperial College de Londres, il poursuit en parallèle des études de très haut niveau en mathématiques pures à l'université parisienne Pierre-et-Marie-Curie.

Le maître autrichien du piano Alfred Brendel ne s'y est pas trompé, il a remarqué le talent du jeune homme et lui a fait bénéficier de ses conseils avisés.

Reportage : E. Henry / R. Vivenot / M. Milluy / M. Krim

https://videos.francetv.fr/video/NI_386635@Culture

En 2012, Kit Armstrong a 20 ans. Il a depuis de longues années le projet d'acheter une église désaffectée et de la transformer en salle de concert mais aussi en un site qui accueillerait des musiciens en résidence. Il achète alors ce bâtiment qui correspond tout à fait à ses exigences. Le maire de la ville fait son possible pour faciliter l'installation de Kit Armstrong. Le projet du jeune musicien lui plaît beaucoup plus que l'autre proposition arrivée sur son bureau, celle d'un Belge qui veut alors transformer l'édifice en discothèque. Un chèque de 115 000 euros plus tard, Kit Armstrong est chez lui.

Un peu moins de deux ans de travaux ont été nécessaires. Et cette semaine, le jeune musicien et compositeur a invité les habitants de la ville à assister à son premier concert chez lui, dans son église. Ils sont venus en masse. Il y a déjà longtemps que je jeune homme a été adopté par Hirson. À 22 ans seulement, Kit Armstrong a déjà réalisé son plus grand rêve.