Le jeune chef Lionel Bringuier célèbre la musique française à Lyon

Par @Culturebox
Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 17/11/2017 à 11H39, publié le 17/11/2017 à 10H40
Lionel Bringuier dirige l'Orchestre de Lyon

Lionel Bringuier dirige l'Orchestre de Lyon

© France 3 / Culturebox

A 31 ans, Lionel Bringuier est l'un des plus jeunes chefs d'orchestre de France. Il est artiste associé de l'Orchestre national de Lyon pour la saison 2017/2018. C'est lui qui dirigera le 18 novembre à l'Auditorium, des oeuvres de Dutilleux, Ravel et Bizet dans le cadre du Festival de Musique française qui se déroule jusqu'au 3 décembre à Lyon.

Reportage France 3 Grand Lyon : Y. Marie / L. Crozat / A. Gavin

https://videos.francetv.fr/video/NI_1123413@Culture

Lionel Bringuier a tout d'un surdoué. Il entre en musique à 5 ans en jouant du violoncelle au conservatoire de Nice. Puis il prend le chemin de la capitale où il apprend la direction d’orchestre avec Zsolt Nagy au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. A 19 ans il remporte le prestigieux concours de chef d'orchestre de Besançon. C'est l'heure de l'envol... vers les Etats-Unis pour être, à 21 ans, le plus jeune chef à avoir jamais dirigé l'orchestre de Los Angeles au Walt Disney Concert Hall. 

Mais le jeune chef aime voyager. De l'Allemagne au Vénézuela, de l'Espagne à Israël, il a déjà dirigé les plus grands solistes : Yuja Wang, Nelson Freire, Jean-Yves Thibaudet, Lang Lang et les frères Capuçon.

A l'heure de diriger Ravel, Bizet et Dutilleux ce week-end, les musiciens de l'Orchestre national de Lyon apprécient l'énergie et la patte de ce jeune chef : "Ce n'est pas son CV qui donne nos émotions déclare le premier violon Jennifer Gilbert, mais il est très clair. C'est un plaisir pour nous surtout de défendre cette musique française." Le tubiste Guillaume Dionnet prolonge le propos : "Il y a une identité française dans son éducation musicale qui peut se ressentir. Donc ça 'matche' bien".

"L'Orchestre national de Lyon a l'habitude de travailler avec des chefs de 20 ans, de 30 ans mais également de 70 ou 80 ans. je pense que les musiciens ne jugent pas un chef à son âge mais sur le déroulement de la semaine. C'est là que tout se joue mais il n'y a pas de raison d'appréhender avant.
Lionel Bringuier

Le désaveu de Rousseau

A Rousseau qui prétendait que "les Français n'ont pas de musique et n'en peuvent avoir", Bizet, Ravel et Dutilleux ont, depuis, répondu à leur manière. Lionel Bringuier dirigera demain à l'Auditorium de Lyon la Symphonie N°1 de Dutilleux, le Concerto pour piano et orchestre en ré majeur, dit "Pour la main gauche" de Ravel avec le pianiste américain Nicolas Angelich et des extraits des deux suites de l'Arlésienne de Bizet.