Le Festival de Sablé-sur-Sarthe : 40 ans d'amour pour la musique baroque

Jean-Michel Ogier
Par @jmo1512
Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 23/08/2018 à 19H35, publié le 23/08/2018 à 19H01
Romina Lischka

Romina Lischka

© France 3 / Culturebox

Le festival de musique baroque de Sablé-sur-Sarthe souffle ses quarante bougies cette année. Il est devenu au fil du temps un rendez-vous incontournable. Jusqu’à samedi, une quinzaine de concerts. A voir également les concerts en vidéo sur Culturebox.

Le festival de Sablé-sur-Sarthe est devenu le baromètre de l'engouement du public pour le baroque. Créé dans les années 60, il a été emblématique de la redécouverte de la musique sur instruments d'époque et a largement contribué à la renaissance de la musique ancienne. "Le festival a été un des pionniers en la matière" confirme sa directrice artistique Alice Orange, qui souligne la multiplication des ensembles consacrés aujourd'hui à ce style musical.

"Les gens en ont besoin"

La violiste autrichienne Romina Lischka est l'exemple de cet engouement pour le baroque né dans la foulée d'un festival comme celui de Sablé : 

"Je fais de la musique ancienne parce que c'est un peu le contraire de notre société aujourd'hui parce qu'il y a beaucoup de bruit et de vitesse. La musique ancienne fait un contre-point à cela. Je crois que les gens en ont besoin car on ne peut pas être en pleine vitesse tout le temps.



Reportage France 3 Pays de la Loire : Y. Ledos / C. Claveaux / J. Cullerier

Eclectisme est le maître mot du festival. Pour preuve, il s'est ouvert avec le voyage musical au coeur de la Méditerranée proposé par l'ensemble L'Arpeggiata et retransmis par Culturebox, et se refermera avec le "Rinaldo" de Haëndel mis en scène par Claire Dancoisne vendredi soir. Avant de marquer 40 ans d'amour pour le Baroque avec une série de concerts et d'animations dans les rues de la ville.