La Route Romane d'Alsace fait revivre les chants oubliés du Moyen-Âge

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/08/2016 à 15H29
L'ensemble "VocaMe" a interprété en chanson des poèmes de Christine de Pisan. 

L'ensemble "VocaMe" a interprété en chanson des poèmes de Christine de Pisan. 

© capture d'écran France 3 / Culturebox

Les chants médiévaux résonnent sur la route romane d'Alsace. Le festival Voix et Route Romane se déroule jusqu’au 18 septembre pour redonner vie à des musiques oubliées. L’ordre et le chaos, c’est le thème de l’édition 2016.

Cela fait 24 ans maintenant que le festival Voix et Route Romane d’Alsace agit comme une machine à remonter le temps, en mettant à l’honneur la musique médiévale. Seul évènement en France à se consacré exclusivement aux musique vocales de cette époque, il est itinérant et développe des thématiques différentes chaque année. Mais le festival permet également de découvrir des artistes d’un autre temps.

Des textes oubliés

Ce samedi en l’église Sainte-Croix de Kaysersberg, 4 voix de femmes se sont élevées, en chantant les poèmes de Christine de Pisan, une auteure prolifique du 15è siècle. L’ensemble allemand "VocaMe" a ainsi mis en musique des textes non destinés à l’être. "C’est très intéressant pour nous de découvrir les textes qui n’étaient pas mis en musique. Ça demande beaucoup de créativité et de sensibilité pour les femmes qui le chantent aussi. C’est une expérience exceptionnelle pour nous", confie Michael Popp, le directeur musical de la formation "VocaMe".

Reportage : M. Coulon / C. Lepiouff  / L. Grandadam

https://videos.francetv.fr/video/NI_786391@Culture


Une résonnance percutante

Chaque année, près de 3 000 visiteurs viennent profiter de la pause spirituelle qu’offre le festival. Le thème de cette édition 2016 est en lien très fort avec l’actualité. L’ordre et le chaos, un parallèle qui rappelle les attentats subis par la France, comme l’explique Denis Lecoq, le directeur du festival. "On pense au terrorisme, à Daesh, c’est ce que nous vivons actuellement car c’est aussi une forme de chaos. Nous allons illustrer la façon dont l’homme Moyen-âge vivait les chaos, les péripéties et le désordre dans sa vie quotidienne par la musique".

Le voyage sacré du festival Voix et Routes Romanes se poursuit jusqu’au 18 septembre. Prochaine étape le 2 septembre en l’église Saint-Pierre-le-Jeune de Strasbourg avec l’ensemble "Dialogos".