La Française Maroussia Gentet lauréate du 13e concours international de piano d'Orléans

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox

Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox

Publié le 19/03/2018 à 20H10
La pianiste Maroussia Gentet sacrée lauréate du 13e concours international de piano d'Orléans le 19 mars 2018.

La pianiste Maroussia Gentet sacrée lauréate du 13e concours international de piano d'Orléans le 19 mars 2018.

© OCI

La Française Maroussia Gentet a été sacrée lauréate du 13e concours international de piano d'Orléans consacré au répertoire pianistique de 1900 à nos jours, ont indiqué lundi les organisateurs.

Maroussia Gentet a obtenu six des 16 prix attribués

Au terme de dix jours de concours, cette jeune artiste a obtenu six des 16 prix attribués dimanche par le jury, présidé par la pianiste sud-coréenne Hie-Yon, dont le premier prix mention spéciale Blanche-Selva, doté de 10.000 euros, et le prix de la SACEM.   

Agée de 25 ans, elle s'est notamment formée au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, auprès  de la pianiste Rena Shereshevskaya, à l'Ecole Normale de Musique de Paris, et au CNSMD de Paris, dans la classe de Claire Désert.

Pour sa troisième épreuve, Maroussia Gentet a interprété des oeuvres de Albert Roussel, Henri Dutilleux et Philippe Schoeller.


Deux autres candidats, sur une trentaine au départ, avaient été sélectionnés pour la finale -  un Sud-coréen, Hyeonjun Jo, et une candidate japonaise, Miharu Ogura -  qui ont également été récompensés par une série de prix d'interprétation.

Les lauréats joueront à Paris le 26 mars

Les lauréats se produiront à nouveau en concert à Paris au théâtre des Bouffes du Nord, le 26 mars prochain, accompagnés par le Mdi Ensemble dirigé par Yoichi Sugiyama.

Fondé en 1989 par la pianiste Françoise Thinat, le concours international de piano d'Orléans, dédié au répertoire contemporain, a notamment couronné le Turc Toros Can, qui était membre du jury cette année, le Français Wilhem Latchoumia ou encore le Japonais Takuya Otaki, lauréat de la dernière édition en 2016.

Il est complété par un concours réservés aux junior, Brin d'herbe, qui aura lieu en 2019.