Jean-François Zygel nous invite à... son enterrement au Festival 1001 notes

Publié le 19/07/2018 à 18H08
Zygel requiem © capture d'écran France 3

Le festival 1001 notes en Limousin s’est ouvert le 18 juillet avec un concert exceptionnel de Jean-François Zygel. Barbara Hendricks, Philippe Jaroussky, Rosemary Standley sont également invités pour cette 13e édition. En plus de ces têtes d’affiche, le festival fait découvrir des nouveautés originales au public.

Est-ce un concert ou un enterrement ? La question se pose avec le "requiem imaginaire" de Jean-François Zygel et son ambiance de recueillement. Un voile noir recouvre le piano et le compositeur invite le public à ses propres funérailles...

Reportage N.Vaille, F.Bordes, M.Bernhard pour France 3 Limousin

https://videos.francetv.fr/video/NI_1268201@Culture

Une ouverture originale

Jean-François Zygel s'explique. Quand il était enfant il avait envie d’assister à son propre enterrement. Il voit dans cet événement "l’occasion d’inventer une belle cérémonie, émouvante, fervente qui combine [ses] propres compositions, [ses] improvisations au piano et les plus belles pages du répertoire de la musique sacrée". Le festival 1001 notes a été l’occasion de composer et de jouer son "requiem imaginaire" avec le chœur Spirito de Lyon, dirigé par la cheffe Nicole Corti. Ensemble, ils ont interprété des morceaux de Mozart, Bach et Purcell

Le directeur du festival Albin de La Tour a compris qu’il devait dans son festival combiner têtes d’affiche (Barbara Hendricks, Philippe Jaroussky...), et des nouveautés.
Interview d'Albin de la Tour

https://videos.francetv.fr/video/NI_1268205@Culture

Un festival entre modernité, continuité et surprises

Parmi les nouveaux talents , Olivier Korber, qui jouera le 3 août. Un choix original puisque l’artiste est pianiste et… trader. Le public pourra aussi découvrir "Le pianiste qui m’aimait", un mélange de musique classique, théâtre, cinéma et intrigue policière. "L’idée c’est de faire quelque chose de totalement nouveau" explique le directeur, qui veut donner une autre image de la musique classique. Cette création comptera parmi ses acteurs Roselyne Bachelot, Vladimir Cosma et Elie Semoun.