Gregory Joris, le baryton grenoblois qui se rêvait en ténor

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/12/2014 à 12H01
Gregory Joris

Gregory Joris

© France3/culturebox

Gregory Joris était boulanger. Passionné de chant lyrique il a franchi le pas et se produit désormais sur scène. Il sera ce samedi 6 décembre à l'auditorium du musée de Grenoble où il interprétera des Grands Airs d'Opéra, des mélodies françaises et des chants napolitains.

Gregory Joris avait 20 ans lorsqu'il a eu La Révélation en entendant le maître Pavarotti à la radio. Sa vie a changé ce jour là et c'est à ce moment précis qu'il a décidé de devenir chanteur d'opéra. Il se rêve en ténor, donc en train de jouer un prince charmant aux émotions pures. Mais un changement de tessiture va faire de lui un baryton.

Reportage: Damien Borrelly, Florine Ebbhah, Jean-Pierre Ardito, Jean-Jacques Picca

https://videos.francetv.fr/video/NI_153809@Culture

On a pu l'entendre dans "Carmen" à Valence; "Samson et Dalila" à Tokyo ou dans "La Traviata" de Verdi au Summum de Grenoble
Gregory Joris, accompagné d'Hugues de Noly au piano sera  en concert à l'Auditorium du Musée de Grenoble samedi 6 décembre à 20h.